Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

couteaux, pour « égorger tous les agents de l’impérialisme dans les hôtels, dans les maisons, partout où ils se trouvent » [27].
Le 4 avril, Fraternité-Matin publie le compte-rendu du second meeting des Guinéens de Côte d’Ivoire, destiné à officialiser la création de la section d’Abidjan du« Front de Libération National de Guinée » (F.L.N.G.). Le commentateur du quotidien ivoirien considère cette section comme la première « d’une longue série d’installations, du même ordre, dans les principaux pays africains où se trouvent actuellement en grand nombre des réfugiés guinéens à la recherche d’une unité d’action pour combattre le régime dictatorial de M. Sékou Touré... »
Fraternité-Matin cite encore les déclarations aussi virulentes que nombreuses et compromettantes, des dirigeants du F.L.N.G. d’Abidjan. Enfin, pour augmenter considérablement le nombre d’adhérents, M. Chapman rappelle « que désormais, seules seront valables et auront droit de cité les cartes d’identité émanant du F.L.N.G. Celles qui seront frappées aux sceaux de Sékou Touré n’entreront plus en ligne de compte. La cotisation annuelle est fixée à 1 200 francs ».
Toutefois, Fraternité-Matin s’abstient de publier la liste des membres du bureau du comité d’Abidjan du F.L.N.G. désignés pourtant depuis le 28 mars.
A partir du début avril, le noyau parisien du « Front de libération national de Guinée » - destiné à s’ériger en « Comité de coordination provisoire » de l’ensemble des comités du F.L.N.G. - commence à s’organiser.
Des dossiers aussi complets que possible sont préparés à l’intention des journalistes étrangers et tous les articles anti-guinéens parus dans la presse sont immédiatement envoyés - très souvent par télex - à Fraternité-Matin
 [28].
Mais de nettes divergences apparaissent entre les deux dirigeants guinéens. Le second hésite de toute évidence à se couper de ses camarades étudiants ou jeunes diplômés plus ou moins de gauche, tandis que son aîné se montre favorable à une ligne franchement de droite et se déclare prêt à se passer de l’appui des éléments jeunes. Ces divergences, qui iront en

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique