Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

l’admission de la nouvelle république. La Tunisie, l’U.R.S.S., la Chine populaire, la Grande-Bretagne, les États-Unis d’Amérique reconnaissent la Guinée, bien avant la France.

Les défis guinéens et l’atout français


Évidemment, le leader guinéen riposte. Il ne tient pas, semble-t-il, à l’amitié de son collègue ivoirien. Au contraire, elle lui pèse sur le plan personnel comme sur le plan politique.
Sur le plan personnel, face à un Houphouët essayant de jouer la corde des traditions africaines, du sentimentalisme, voire du paternalisme, Sékou Touré se rebiffe et adopte l’attitude naturelle du jeune émancipé, acharné à rejeter le joug paternel. « Nous avons l’habitude d’être injuriés par ceux-là même dont nous avons facilité la carrière », dira M. Houphouët-Boigny.
Sur le plan politique, M. Sékou Touré, devenu président de la République de Guinée, se montre aussi réfractaire à la modération qu’à la reconnaissance. Il adopte des positions diamétralement opposées à celles, empreintes de modération, du leader ivoirien, sur la plupart des problèmes d’intérêt vital pour l’Afrique. Il n’hésite même pas à défier son ancien “patron”.
Par exemple, le leader guinéen le sait, pour M. Houphouët-Boigny, le Dr N’Krumah représente l’ennemi principal. Cela pousse, semble-t-il, le président guinéen, dès le lendemain de l’accession de son pays à l’indépendance, à s’engager dans l’union Ghana-Guinée, et à considérer celle-ci comme le noyau des “États-Unis d’Afrique Occidentale” [3].
M. Houphouët-Boigny se méfie de l’Union soviétique et craint surtout la Chine populaire ? Conakry annonce la nomination du premier ambassadeur soviétique accrédité en Guinée, puis l’ouverture de l’ambassade de la République populaire de Chine.
Pour M. Houphouët-Boigny, le “péril jaune” n’est pas une vue de l’esprit. Il y croit.
« ... L’Afrique, tout comme la Chine, dit-il, est un pays sous-développé. Mais si l’Afrique est dépeuplée, la Chine, elle ne l’est pas. La présence des Chinois sur le flanc de l’Afrique nous crée donc des soucis extrêmement sérieux, car il y va de notre survie... » [4].
Il ne veut

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique