Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

potentiels, satisfaire certaines ambitions fussent-elles démesurées, et neutraliser les nombreux prétendants au fauteuil présidentiel. Il s’agit donc de gagner du temps pour paver la voie à son successeur favori, et les nouvelles règles constitutionnelles aidant, lui assurer son accession à la magistrature suprême.


Ce livre se présente donc comme le récit de la prodigieuse obstination du président Félix Houphouët-Boigny pour promouvoir l’ascension de M. Henri Konan Bédié vers la présidence de la République de Côte-d’Ivoire.


Ce faisant, je ne dévie que bien peu de mon projet initial. Au départ, je voulais, sous le titre "Portraits Ivoiriens", esquisser, à force de touches impressionnistes, les traits de la vingtaine de dirigeants qui, entre 1959, date d’éclosion de la Côte-d’Ivoire, et 1971 ("le rendez-vous de la réconciliation" de Yamoussoukro) ont fait ou subi la Côte-d’Ivoire d’aujourd’hui. Or, on trouve, parmi eux, la plupart des concurrents à la succession. La façon dont plusieurs d’entre eux ont été éliminés de la course peut servir à l’édification des lecteurs, surtout africains.


Ce changement d’objectif me convient et me facilitera grandement la tâche dans le mesure où, de tous les candidats, c’est M. Bédié que je connais le mieux, m’étant heurté à lui à plus d’une reprise lorsque j’étais le conseiller du président Houphouët-Boigny.


Ce troisième ouvrage diffère des deux précédents, dans la mesure où il traite d’un sujet relevant de l’actualité, sans en perdre pour autant son caractère de rappel historique.


Mon but, ici encore, est de décrire, soit en tant qu’observateur, soit en tant que témoin ou acteur, les étapes de la progression laborieuse de M. Bédié vers le pouvoir suprême. Avec bien entendu des documents et des faits irréfutables pour étayer mon propos.


Un dernier mot. Je me permets de formuler à nouveau le souhait que pour une fois, les dirigeants ivoiriens s’abstiennent de répondre par des insultes, mais au contraire, essaient de battre en brèche mon récit, arguments et documents à l’appui.

<< 1 2 3
Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique