Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

Annexe1 : Tract de l'UNECI

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.


















L’Union Nationale des Etudiants de Côte d’Ivoire, accuse
Comment les ministres d’Houphouët deviennent
Docteurs de l’Université Française


Camarades qui travaillez dur pour décrocher un diplôme, lisez les documents en annexe pour apprendre qu’il y a un moyen plus rapide, moins fatiguant, pour devenir Docteur ès-Sciences de l’Université Française. Ces documents sont :

-Une coupure du quotidien Fraternité-Matin, organe gouvernemental, annonçant, en première page, le 28 janvier 1969, que Me Bédié est devenu Docteur ès-Sciences, et le donnant en exemple aux étudiants ivoiriens, accusés de "contester" à tort et à travers.
- Un deuxième article du même journal, en date du 5 février,
et comportant une interview toute aussi élogieuse pour le ministre d’Houphouët, recueillie de la bouche même de l’un des membres du jury d’examn,M.

- Un troisieme article du même journal dans lequel S.E. le Ministre d’Houphouët fait le modeste et dit :"Mes fonctions ont naturellement retardé mes recherches..."
- Tout une page de journal donnant Konan Bédié comme exemple à la jeunesse ivoirienne, et comportant des messages de félicitations au nouveau Docteur. Celui du Président de la République le donne en exemple non seulement aux étudiants mais aussi à ses collègues ministres !!!!!



Mais le 5° document en annexe, "Le Contrat", montre que Son Excellence Henri Konan Bédié, ministre d’Houphouët ne peut être cité en exemple, même à des enfants du primaire. Ce contrat prouve en effet que le ministre en question est un tricheur, un faussaire et un voleur. Ce contrat a été passé entre Le ministre Bédié et ce même déja cité, "professeur à la Faculté de Droit et des Sciences Economiques de Poitiers, demeurant à Poitiers (Vienne)."
Par ce contrat, signé de Monsieur Z.Koné, directeur de cabinet de Bédié, et daté du 8 décembre 1968- juste six semaines avant la "soutenance" de la thèse-le candidat accorde à son examinateur, un budget de 2.500.000 francs CFA, c’est-à-dire 50.000 francs français, exempts de toutes taxes, transport et logement aux frais de la Côte d’Ivoire, pour une vague étude archi-connue !


Ajoutons encore que pour mettre tous les atouts de son côté le ministre avait demandé à trois de ses conseillers économistes -MM.Prosta, Deraully et Stawfer- de rédiger sa thèse. Pour plus de précausions encore Monsieur le Ministre avait fait revoir l’ensemble de la thèse par une d’ingénieurs conseils de Paris.


Voila comment, grâce à l’argent de la Côte d’Ivoire, du peuple ivoirien, qu’il est censé gérer, le ministre des Affaires Economiques et Financières d’Houphouët a obtenu son Doctorat. Dans ces conditions n’importe quel élève ivoirien du niveau du brevet peut devenir docteur ès-Sciences de l’Université Française.


Maintenant que ces faits ont été portés à la connaissance d’Houphouët, que va-t-il faire ? Va-t-il ordonner l’indispensable enquête pour vérifier le bien-fondé du CONTRAT : ? Et cela étant vérifié, va-t-il avoir le courage de le destituer ?


La jeunesse ivoirienne a besoin, en tout cas d’exemples plus valables.


U.N.E.C.I.

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique