Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-006-049

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















le 10.3.76

Énergie


L’industrie nucléaire américaine
connaît un effondrement complet


a déclaré le professeur Lew Kowarski


«  L’industrie nucléaire aux Etats-Unis conncit un effondrement complet  » , a déclaré le professeur Lew Kowasrski , lundi après-midi 8 mars à Paris , au cours d’une conférence de presse organisée par les Amis de la Terre . M. Lew Kowarski est un physicien nucléaire qui a dirigé autrefois plusieurs services de l’Organisation européenne de recherche nucléaire (CERN) et qui est un ancien conseiller de l’Agence nucléaire européenne .


«  Le prix de l’uranium brut a été multiplié par cinq , a expliqué M. Kowarski : quant aux usines d’enrichissement , elles sont insuffisantes ; le secteur privé demande l’aide de l’Etat : le Congrès se demande pourquoi il garantirait de tels investissements ; aux Etats-Unis , le contribuable est un peu plus conscient qu’en France. . .  »


«  Le coût des centrales , a ajouté M. Kowarski , a été multiplié par quatre . Quant aux usines de retraitement , pas une seule ne marche . Bref , sur toute seule ne marche. Bref , sur toute la « gamme » du nucléaire , il y a une espèce d’arrêt . »


«  Le surgénérateur a été poussé aux États-Unis , a encore dit le savant atomiste . a cause du succès du Phénix française . Le Phénix est une très brillante réussite technique - comme le Concorde . Reste à savoir si elle est utile . Aux Etats-Unis la discussion est peu plus démocratique qu’ici .  »


« Otre -Atlantique , le front des producteurs de matériel nucléaire et des producteurs d’électricité est un peu rompu . Les premiers ne demandent qu’a produire , les seconds réfléchissent un peu plus . Quant a Westinghouse , il cherche à se n’est pas profitable et qu’il y a une limite à le pressurisation du contribuable . Je suis sûr d’ailleurs que le programme nucléaire français sera ralenti . »


C’est parce que ce programme est ralenti que M. Kowarski est opposé au projet du surgénérateur française Super-Phénix de 1 200 mégawatts , qui doit être installé sur le Rhône , en amont de Lion , sur le site de Creys-Malville . On sait que ce projet doit permettre d’économiser l’uranium qui est gaspille par les réacteurs à eau légère en construction . Mais comme le programme va être ralenti , il y a aura un moindre gaspillage d’uranium et donc un moindre besoin de surgénérateur . En outre , M. Kowarski estimr qu’il y aurait lieu de choisir des réacteurs moins gaspilleurs (la filière canadienne) .


Au cours de la même conférence , les Amis de la Terre ont présenté un apport qui s’oppose lui aussi au Super -Phénix , et dont l’argument est le suivant : « L’énergie nucléaire ne peut se permettre de prendre le moindre retard , sous peine de s’enliser avec tout l’appareil de production. Car a suivre dépend ou développement expontiel des surrégénérateurs , mais celui-ci n’est pas réalisable s’il n’est pas engagé à temps . Or il n’a pas été engagé à temps. . .  »


Les Amis de la Terre ont annoncé leur intention d’occuper de manière non violente le site de Greys-Malville des le 3 juillet prochain .


Un représentant du Groupement de scientifiques pour l’information sur l’énergie nucléaire (G.S.I.E.N.). constitue par les auteurs de l’« Appel des quatre cents scientifiques » qui , il y a un an , appelait la population à refuser l’installation des centrales nucléaires , figurait aux côtés des représentants des Amis de la Terre . «  A la différence des centrales conventionnelles , a-t-il affirmé , les surgénérateurs peuvent être le siège d’une réaction en chaîne , particularité que seule la bombe atomique possède également .  »


Après avoir noté que les pays étrangers font preuve dans ce domaine d’une grande prudence , le représentant du G.S.I.E.N. a fustigé les «  dirigeants incompétents et les technocrates audacieux qui ont décidé de sauter allègrement de 250 (Phénix) a 1 200 mégawatts (Super-Phénix) , et d’implanter entre Lyon , Grenoble et Genève , le premier surgénérateur géant .  »

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique