Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-006-038

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















M 2/3/76

AFFAIRES

Petrole


LES PLACEMENTS DE L’OPEP AUX ETATS-UNIS
ET EN GRANDE-BRETAGNE ONT FORTEMENT DIMINUE EN 1975


Washington (A.F.P.). - Les engagements des membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) en faveur des pays en voie de développement ont fortement augmenté en 1975, tandis que leurs placements aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne et sur le marché de l’Eurodollar ont considérablement diminué, indiquent les statistiques publiées récemment par le département américain du Trésor.


Selon ces chiffres publiés en annexe d’une déposition du secrétaire général adjoint au Trésor chargé des affaires internationales, M. Gerald Parsky, les pays de l’OPEP ont disposé en 1975 de 42 milliards de dollars utilisables à l’étranger, au lieu de 60 milliards en 1974. Sur ce total, 6,5 milliards de dollars sont allés aux pays en voie de développement, contre 4 milliards en 1974, et 4 milliards sont allés au Fond monétaire international (facilités pétrolières) et aux autres organismes d’aide multilatérales. Les placements aux Etats-Unis sont, par contre, tombés de 11,25 à 6,25 milliards, tandis que des placements sur le marché de l’eurodollar sont tombés de 22,5 à 7 milliards de dollars.


Selon les statistiques de la trésorerie, les placements au Royaume-Uni (autres que sur le marché de l’eurodollar) ont très fortement diminué, se chiffrant à 250 millions de dollars au lieu de 7,5 milliards de dollars en 1974. Les investissements dans les autres pays industrialisés ont, en revanche, augmenté et sont passé de 5,5 à 7 milliards de dollars.


Selon la trésorerie, le surplus exportable des membres de l’OPEP (y compris l’aide à l’étranger) sera de 46 milliards de dollars en 1976. M. Parsky a chiffré à 24 milliards de dollars celui de l’Arabie Saoudite (au lieu de 21 milliards l’an dernier), à 7,2 milliards au lieu de 7 milliards celui du Koweit, et à 4,8 milliards celui d’Abou-Dhabi.


L’ABSORPTION DE SA FILIALE LA GENERALE ALIMENTAIRE VA PERMETTRE A LA GENERALE OCCIDENTALE DE RESTRUCTURER SA PARTICIPATION DANS L’ALIMENTATION.


Le groupe franco-britannique Générale occidentale, animé par M. James Goldsmith, et dont le siège est à Paris, après avoir racheté, en 1972 et en 1973 à

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique