U-005-009-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















AFP BULLETIN D’ AFRIQUE 31/5/1975 N°8689

PETROLE


PETROLE : L’ AFRIQUE EN FAVEUR D’ UNE ACTION
SUR LES PRIX SELON L’ APS


L’ ALGER, 30 mai - L’ Algérie se déclare en faveur "d’ une action sur les prix du pétrole qui tiendrait à compenser l’ érosion du dollar, en baisse d’ environ 35% par rapport à décembre 1974, écrit vendredi l’ agence "Algérie Presse Service" (APS).


Selon l’ agence algérienne "changer la monnaie de compte du pétrole n’ empêchera pas les pays de l’ OPEP de procéder un réajustement en hausse du prix du pétrole" l’ APS estime d’ autre part, qu’ en réaffirmant récemment à Paris l’ opposition des Etats-Unis à une hausse du prix du pétrole, M. Kissinger n’ avait pas mis en garde "spécialement l’ OPEP sur les travaux de laquelle le secrétaire d’ Etat américain sait qu’ il n’ a pas d’ influence" mais "essentiellement les pays occidentaux qu’ il somme ainsi de demeurer sous la houlette protectrice de Washington afin de parvenir à former un bloc... en mesure d’ imposer pleinement sa volonté à tous les pays du tiers monde".


L’ agence affirme que "les intérêts des Etats-Unis et des autres pays industriels s’ opposent franchement" et note à ce propos que "des voix occidentales viennent de s’ élever pour marquer leur désaccord avec l’ approche du secrétaire d’ Etat américain sur les problèmes économiques mondiaux et critiquer sa position, tant sur la question des matières premières que sur les questions pétrolières proprement dites".


L’ APS souligne cependant que "les pays occidentaux à des degrés divers, pratiquent une politique dont les conséquences les plus évidentes portent atteinte aux intérêts légitimes des pays de l’ OPEP et perpétuent la crise économique mondiale".


L’ agence algérienne déclaré à ce propos que les restrictions d’ énergie décidées par les pays industriels "pour mettre en péril les économies des pays de l’ OPEP et les amener ainsi à négocier sur la base des conditions fixées par les occidentaux recèlent de grands dangers pour les économies occidentales elles mêmes".


Evoquant les différentes formes "d’ aide de l’ OPEP aux pays occidentaux, l’ APS cite le" gel "des prix du pétrole depuis le début de cette année jusqu’en septembre prochain, la réinjection d’ une bonne partie des avoirs pétroliers des pays de l’ OPEP dans les économies des pays riches et les achats massifs par les pays producteurs de pétrole de biens d’ équipement, de produits alimentaires et de biens de consommation durables auprès des pays industriels" dont les usines tournent en grande partir grâce à la volonté des pays de l’ OPEP". Enfin, l’ agence estime que les pays producteurs de pétrole, en fournissant une contribution financière de 21 milliards de dollars aux pays en voie de développement pour s’ équiper auprès des pays industriels" aident indirectement et réellement les pays riches".


L’ APS déclare en conclusion que "si les pays occidentaux suivent le conseil de M. Kissinger - qui n’ est pas désintéressé - de restreindre encore davantage la consommation d’ énergie, les pays de l’ OPEP peuvent également faire de même en ce qui concerne leurs achats auprès des pays industriels".


(AFP) jd.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique