Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-004-073

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















ÉNERGIE

le 24.9.74


« Je ferais baisser le prix du pétrole »


déclare M. Yamani


« Je ferai baisser le prix du pétrole . Je crois que toute nouvelle majoration conduirait à l’effondrement de l’économie mondiale » , a déclaré M. Yamani , ministre du pétrole de l’Arabie Saoudite , dans une interview à Paris - Match. Déjà , le 21 septembre , a New - York , il avait déclaré que si cela « ne tenait qu’a son pays , on baisserait les prix de 2 dollars  » .


Ce que souhaite le ministre , c’est en fait agir dans une double direction : «  A la fois réduire le prix (affiché) du pétrole et accroître les taxes et redevances imposées aux grands fruits .
Malheureusement , précise-t-il , a Vienne, on ne m’a que le second point .
 »


Evoquant la hausse du prix du pétrole , M. Yamani a ajouté : «  Ce ne sont pas les pays arabes qui l’ont souhaitée , mais a d’autres , tels que l’Iran , le Venezuela , le Nigeria .Ce sont eux qui ont contribué au déséquilibre des balances européennes , et ce sont eux qui ont fait , a l’encontre des devises européennes , le jeu du dollar . Nous ne sommes pas responsables.  »


Il est un autre point sur lequel l’Arabie Saoudite parait en désaccord avec certains de ses partenaires de l’OPEP : celui de l’ajustement de la production de pétrole à la demande mondiale . Quatre pays - le Venezuela , la Libye le Koweït et le Nigeria - ont décidé de limiter volontairement leur production pétrolière afin de réduire les excédents , a déclaré le ministre vénézuélien des mines , le 22 septembre .


Toutes ces questions , et bien d’autres , seront au centre de la neuvième conférence mondiale sur l’énergie , dont les travaux commenceront le 23 septembre à Detroit (Etats-Unis ) . Le président des Etats-Unis , M. Gerald Ford , doit prononcer ce lundi le discours d’ouverture de la conférence devant quelque trois mille cinq cents spécialistes mondiaux de l’énergie , représentant soixante-six pays.


L’ARABIE SAOUDITE prendrait le contrôle complet de la société Aramco à la fin du mois de février 1975 et accorderait une indemnisation de 800 millions de dollars , indique le 23 septembre le quotidien libanaise Al Anouar , citant des sources officielles saoudiennes .


Le journal indique que le gouvernement saoudien a adréssé un message aux quatre compagnies pétrolières propriétaires de l’Aramco (Texaco , Standard Oil , Mobil et Exxon) pour faire connaître son intention de prendre en main la société. Elles auraient accepté les propositions saoudiennes , poursuit Al Anouar . L’Aramco serait liée a l’Arabie Saoudite par un accord de plus de cinq ans pour la formation de techniciens saoudiens qui prendront la succession des étrangers .

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique