U-004-052-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















M. ABDERRAHMAN KHENE : LA "MANOEUVRE" DE REDUCTION DES PRIX PÉTROLIERS A TOUTES LES CHANCES D’ECHOUER.


PARIS, 25 juillet 74 L’Arabie Saoudite est "théoriquement en mesure de faire pression sur les prix pétroliers" et "les Etats-Unis de même que l’Europe occidentale s’ efforcent à l’engager dans cette voie" , a déclaré M. Abderrahman Khene, secrétaire général de l’ O.P.E.P. (Organisation des Pays exportateurs de Pétrole ), dans une interview que publie à Paris le mensuel "l’ Economiste du Tiers-Monde".


"C’ est non seulement un pays très gros producteur, mais un pays qui, par l’ ampleur de ses réserves connues, dispose de potentialités de production considérables", a précisé M. Khene qui a toutefois a ajouté que la " manoeuvre" avait toutes les chances d’ échouer.


Selon l’ argumentation du secrétaire général de l’ O.P.E.P, si l’ Arabie Saoudite augmentait sa production dans des proportions anormales, les autres pays exportateurs de pétrole avaient la possibilité de réduite leur propre production. Il ne voyait donc pas très bien comment, sur le plan politique, l’ Arabie Saoudite pourrait "s’ avancer dans la direction où on essaie de la pousser".


M. Khene défend l’ O.P.E.P de l’ accusation d’ être à l’ origine de la crise actuelle de l’ énergie. A ce sujet il a notamment déclaré :



" Si la crise s’ est produite, c’ est qu’ on en était arrivé à un niveau de sur-consommation tout à fait déraisonnable. Il en résultat des tensions sur le marché qui ont été exploitées principalement aux seule bénéfices des sociétés.


Une des causes essentielles était le niveau des prix qui a été pendant très longtemps et reste encore relativement trop bas . Une énergie trop bon marché est forcément une énergie qu’ on gaspille".


En augmentant les prix du brut, a-t-il expliqué, l’ O.P.E.P avait restauré la valeur du pétrole, permis aux pays exportateurs d’ avoir des revenus plus normaux, mis un terme aux gaspillages et provoqué la relance de la recherche de nouvelles sources d’ énergie.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique