Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-004-040-002

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















Les Neuf ont donné le feu vert
à l’ouverture d’un dialogue euro-arabe


( Suite de la première page.)



Les Neuf ajoutent qu’ils souhaitant que cette coopération s’exerce dans l’industrie, l’agriculture, l’énergie et les matières première, les transports, les sciences et la technologie , la coopération financier et la formation des cadres.

Cette liste n’étant pas limitative, ils proposent que le président des Neuf recueille les vues des pays arabes sur le caractère et la portée de la coopération envisagée. Ils suggèrent ensuite -tout en se déclarant très ouverts à toute autre proposition- de créer des commissions de travail spécialisées. Ultérieurement. lorsque la perspective d’un accord se dessinera, une conférence des ministres des affaires étrangères euro-arabes serait convoquée.


Au cours de la discussion - qui tut brève , le sujet ayant été largement débattu déjà en mars, - il a été envisagé qui la France- qui présidera le conseil des Neuf à partir de juillet - soit associée dés maintenant aux démarches exploratoires allemandes. La Commission de Bruxelles y participera elle aussi.


Les Pays-Bas et le Danemark n’ont fait aucun obstacle à ces démarches exploratoires, malgré l’embargo pétrolier qui les frappe.

Les ministres sont convenus toutefois qui, dans la phase ultérieure, aucun des partenaires européens ne devra faire l’objet d’un traitement discriminatoire de la part des Arabes. Les Neuf n’entendent pas se mêler du règlement du conflit du Proche-Orient, ni interférer dans les négociations de Genève : ils sont disposés à avoir des conversations avec Israël, tout en soulignant qu’un parallélisme ne saurait être établi avec la coopération euro-arabe, puisque Israël a déjà passé des accords particuliers avec la Communauté.


Les Neuf ont ensuite brièvement repairé des relations transatlantiques.

Ils ont confirmé leur décision du 20 avril dernier de rejeter une institutionnalisation des consultations avec les Etats-Unis
tout en continuant , comme par le passé, à les consulter, de façon empirique, chaque fois que tous les intéressés seront d’accord pour le faire.
Pour commencer, les Neuf appliqueront ce principe dans leur dialogue avec les Arabes, en en consultant les Américains - avant, pendant et après -
-Je donne mon accord dans les limites ainsi tracées, a déclaré M. Sauvagnargues , mais je ne pourrai pas souscrire à une formule qui impliquerait une consultation obligatoire et préalable (...), Ne faisons rien qui affect notre capacité autonome de décision , soit seuls, soit à neuf . Ne faisons pas trop de perfectionnisme dans nos consultation avec les, autres, car cela risquerait de porter atteinte à l’amitié , sur un pied d’égalité, qui nous avons avec les Etats-Unis. -
La déclaration de principe Etats-Unis-Europe des Neuf, dont on a interminablement discuté l’an dernier , est donc enterrée. Cependant, la préparation d’une déclaration atlantique, qui devrait être publiée la semaine prochaine, à L’issue de la session ministérielle de l’O.T.A.N, a Ottawa, continue. les Neuf ont même examiné lundi a huis clos, en fin de séance, les difficultés qu’elle soulève
encore. sans grand progrès semble-t-il. La principale difficulté viendrait toujours du fait que les Etats -Unis voudraient effacer la notion de- spécificité de la défense européenne- au sein de la défense européenne- au sein de la défense atlantique, alors que la France
entend au contraire la souligner.

Le cas du Portugal


les Neuf ont également évoqué le désir du Canada de définir ses rapports avec la Communauté. la aussi, une formule empirique sera recherchée, mais elle ne soulève aucun problème.


Le Neuf se sont penchés sur le cas du Portugal. Ils ont examiné notamment - avec attention et sympathie -, "a dit le porte- parole allemand, les efforts du Portugal -pour une solution négociée débouchant sur l’autodétermination des territoires d’outre-mer". La possibilité d’un rapprochement dans l’avenir entre le Portugal et la Communauté européenne a été évoquée.


L’état des travaux de la conférence de Genève sur la coopération et la sécurité en Europe (C.S.C.E.) a été largement étudié. Les Neuf ont décidé de rédiger, à ce sujet , une note faisant le point de la situation. Plusieurs d’entre eux -notamment les Allemands - semblent
craindre que M. Nixon, au cours de son voyage à Moscou, ne se montre disposé à faire des concessions unilatérales aux Soviétiques. La note européenne serait destinée à faire obstacle à une telle tentation. il est vraisemblable que M. Genscher fera part, ce mardi, des préoccupations européennes sur ce point à M. Kissinger.


Au cours de cette première réunion de coopération politique depuis l’élection de M. Giscard d’Estaing, les interventions du successeur de M. Jobert étaient très attendues, Sur le fond, M. Sauvagnargnargues n’a pas sensiblement modifié, on l’a vu, les positions arrétées par son prédécesseur. Il a cependant - selon le mot d’un Allemand - évité de poser certains problèmes. Ainsi le président de la Commission de Bruxelles, M. Ortoli, a-t-il été admis à la totalité des entretiens des Neuf, et non seulement - comme par le passé- à ceux qui sont strictement de la compétence communautaire.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique