Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-004-011

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















SELON L’ADMINISTRATION AMÉRICAINE L’EMBARGO PÉTROLIER N’AURAIT ÉTÉ EFFECTIF QU’AU MOIS DE MARS.


Vu. 14.4.74


Selon les statistiques officielles américaines, lés États-Unis auraient reçu pendant les quatre premiers mois de l’embargo pétrolier arabe ( de novembre 1973 à février 1974 ) 44 millions de barils, soit un tiers environ de leurs livraisons habituelles. L’embargo décrété au mois d’octobre par les pays arabes producteurs de pétrole n’aurait donc été effectif qu’au mois de mars, au cours duquel seulement 0,66 million de barils en provenance d’ Oman auraient été importés.


En novembre et décembre, les livraisons ont été quasiment normales ( 42,6 millions de barils au total), ce qui ne signifie pas que l’embargo ait été tourné, dans la mesure où elles provenaient de cargos ayant chargé dans les derniers jours précédant l’embargo. En Janvier et février, par contre, le niveau des importations, bien que faible ( 1,1 million de barils ) semblerait indiquer que certaines compagnies ont pu " tourner " les consignes de l’ O.P.A.E.P. le pétrole livré pendant cette période provenait, selon l’administration américaine, d’ Arabie Saoudite et de Tunisie.


la publication de ces statistiques a aussitôt provoqué de vives réactions des compagnies américaines mises en cause, ainsi que l’ Arabie Saoudite.


LA RÉUNION DES PAYS MEMBRES DE L’ORGANISATION DES PAYS ARABES EXPORTATEURS DE PÉTROLE ( OPAEP ), qui s’est tenue à New-York au siège des Nations unies, n’a duré que deux heures et demie. Aucune question de fond n’a été abordée. Les délégations se retrouveront en principe le 2 juin.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique