Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-003-303

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















A L’ÉTRANGER


vu 31.7.77


Une agence du Congrés américain juge irréaliste
le programme énergétique du président Carter


Selon une étude d’une agence du Congrés américain, le General Accounting Office, les objectifs du plan énergétique du président Carter ne seront pas atteints, principalement parce qu’ont été surestimées las possibilités de développer les productions domestique de charbon, d’électricité nucléaire et de gaz naturel. " Nous avons de sérieux doutes , écrit le G.A.O. cité par New York Times, sur la possibilité de réaliser les objectifs de production du plan Carter pour le charbon, le nucléaire et le gaz naturel. (...) Les importations de pétrole devront donc compenser les insuffisances de la production domestique, à moins que de plus amples mesures d’économie d’énergie ne soient prises. " L’office prévoit donc que, en 1985, les importations pétrolières américaines devront être de 10,3 millions de barils par jour, alors que le plan Carter envisageait de les réduire à 6 millions de barils par jour et qu’elles dépassent actuellement 8 millions de barils par jour.


En conséquence le G.A.O. fait diverses propositions ( taxes sur l’essence, incitation plus fortes pour la découverte de nouveau pétrole, etc.) et recommande la poursuite du programme du surrégénérateur de Clinch-River


Si le Congrés semble sceptique sur la réussite du programme énergétique présidentiel, certains de ses membres lancent une offensive contre la diversification des activités des compagnies pétrolières. Une proposition du sénateur démocrate du Massachusetts Edward Kennedy vise à interdire dans le futur l’acquisition par les compagnies pétrolières d’intérêts dans le charbon et l’uranium.


Elles stipule même l’obligation pour ces compagnies de se déssaisir de leurs participations dans ces deux secteurs d’ici 1981. Or la plupart des compagnies pétrolières sont fortement engagées dans ces activités. Aussi les compagnies inssistent-elles sur le poids des investissements en jeu, estimant être les seules à pouvoir mener à bien le développement de sources d’énergie qui permettront aux États-Unis de n’être pas trop dépendants en matière énergétique.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique