Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-003-240

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.

















19.11.77

République fédérale d’ Allemagne


Le congrès socialiste approuve l’ option nucléaire
"dans des circonstances exceptionnelles"


De notre correspondant


Bonn. - Après huit heures de débats passionnés, le congrès du S.P.D., siégeant à Hambourg, a rejeté à une majorité des deux tiers les propositions de la gauche du parti, qui demandait un moratoire dans la construction des centrales nucléaires.


Les compromis proposé par les dirigeants du parti accordent la priorité au charbon  : une telle décision était inévitable, ne serait-ce que pour tenir compte de l’ influence du syndicat des mineurs. Le texte adopté par les congressistes prévoit que la construction de nouvelles centrales nucléaires n’ aura lieu que dans des "circonstances exceptionnelles" , pour couvrir un déficit des ressources énergétiques du pays.


D’ autre part, les autorisations nécessaires ne devront être délivrées qu’ à partir du moment où le problème de la disparition des déchets nucléaires sera résolu. Cela signifie en fait qu’il conviendra d’ attendre le début de la construction d’ une usine de retraitement à Gorleben, dans la Basse-Saxe, ou la signature de contrats avec des entreprises étrangères spécialisées en la matière Des compagnies allemandes d’ électricité ont déjà signé, avec la Compagnie générale des matières nucléaires (COGEMA), qui exploite l’ usine de retraitement de la Hague, des contrats, limités, portant sur quelques dizaines de tonnes de combustible irradié : des contrats beaucoup plus importants de l’ ordre de 1 000 tonnes, sont en cours de négociation. .


Pour le gouvernement, l’ option nucléaire reste ainsi ouverte, même si la liberté d’ action des autorités se voit imposer des limites assez étroites. De toute manière, il n’ est pas question de renoncer au développement de la technique nucléaire, même s’ il est nécessaire pour cela de lancer un programme spécial de recherches touchant les surrégénérateurs, les réacteurs à hautes températures ou les procédés de fusion nucléaire. La seule concession annoncée dans ce domaine par le ministre de la recherche, M. Matthöfer, laisse au Bundestag la décision finale sur la mise en place des surrégénérateurs.


Le débat
sur les "interdictions
professionnelles"


Une autre controverse particulièrement animée dans la journée du 16 novembre a porté sur les "interdictions professionnelles". La veille, le chancelier Schmidt avait déjà fait de son mieux pour désamorcer cette querelle en indiquant que, dans les Lander gouvernés par le S.P.D., les clauses les plus discutées du "décret contre les extrémistes" ne seraient plus appliquées. La délégation du Schleswig-Holstein, qui se trouve à la tête de l’ aile gauche, n’ en a moins soutenu qu’ en fait les choses auraient très peu chargé, et que de nombreux postulants se verraient toujours exclus du service public sur la base de simples renseignements policiers.


Ce texte critique à l’ égard du gouvernement fédéral et à l’ égard des Lander n’ a été repoussé que par 194 voix contre 178. Après quoi, le congrès a adopté une "recommandation" des dirigeants officiels du parti stipulant que les exclusions du service public devraient être bassées sur des actions concrètes, et pas seulement sur les opinions entretenues par les personnes en cause. De ce point de vue, l’ appartenance à une organisation non interdite (il s’ agit essentiellement du parti communiste) ne suffirait donc pas à justifier une exclusion.


JEAN WETZ.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique