Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-003-228

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.


















Après trois ans de négociations
LE CONTRAT
SUR LA LIVRAISON A L’IRAN
DE DEUX CENTRALES
NUCLÉAIRES EST SIGNÉ


Le contrat portant sur la livraison à l’Iran par des entreprises françaises de deux centrales nucléaires de 900 MW chacune en 1983 et 1984 a enfin été conclu le 16 octobre à Téhéran.


Une première lettre d’intention avait été signée le 18 novembre 1974 avec l’Office atomique iranien, mais de nombreuses péripéties avaient retardé la conclusion définitive de l’accord. Ainsi, le 18 septembre dernier, le délégué général à l’énergie, M.Paul Mentré, s’était déplacé en vain à Téhéran : alors que le cocktail des signatures avait été préparé, les Iraniens avaient soulevé des questions de financement. Il fallut que M.Poniatowski, envoyé spécial de M.Giscard d’Estaing, soit reçu par le chah d’Iran au début du mois d’octobre pour que la conclusion du contrat devienne enfin possible.


Le montant total dece contrat est de 15 miliards de francs. Il concerne Creusot-Loire et Framatome (pour le coeur), Alsthom-Atlantique (pour les turbo-alternateurs), Spie-Batignolles (pour l’infrastructure) et la Cogema (pour l’uranium enrichi). 60% de cette somme serait financée par des prêts de banques françaises, l’Iran payant cash les 40% restant. M.Robert Boulin, ministre
délégué des finances, qui s’était rendu dimanche à Téhéran, a qualifié l’accord de "tout à fait exceptionnel et qui démontre la très bonne technologie de la France en la matière".



Ces centrales s’intégreront dans un réseau de vingt centrales nucléaires dont l’Iran a planifié la construction et dont les deux premières sont actuellement construites par la firme ouest-allemande K.W.U. - (A.F.P.)

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique