U-003-188

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.

















3/9/77

FEU VERT
POUR L’EXPLOITATION
DU GAZ AUSTRALIEN


Le gouvernement australien vient de donner le feu vert à l’ exploitation de nappes de gaz situées en mer, au nord-ouest du pays. Ce projet, évalué à 3 milliards de dollars australiens - un peu plus de 16 milliards de francs, - sera l’ investissement le plus important jamais réalisé dans ce secteur.


C’ est un consortium composé de Shell (19%), B.P. et California Asiatic (16,7% chacune), ainsi que de Woodside Burmah Oil, qui sera chargé de l’ exploitation. La part de B.P. est à peu près la même que cette possédée par cette société dans l’ oléoduc du trans-Alaska ou dans les investissements pour l’ exploitation des gisements de la mer du Nord. C’ est dire l’ importance de l’ affaire...


Ce consortium pourra exporter jusqu’à 53% des réserves actuelles, situées dans trois nappes au large du cap Nord-Ouest : North Rankin, Goodwin et Angel. Le gouvernement conserveur reprend ainsi un projet laissé en souffrance par le gouvernement travailliste précédent, gêné par d’ insolubles questions fiscales.


M. Paul Keating, un des porte-parole de l’ opposition pour les problèmes d’ énergie, a approuvé le projet dans son ensemble, mais exprimé des réserves quant à l’ intérêt pour l’ Australie d’ exporter autant de gaz. M. Douglas Anthony, ministre des ressources naturelles, a assuré que de telles exportations étaient parfaitement compatibles avec la satisfaction des besoins énergétiques essentiels de l’ Australie jusqu’à la fin du siècle.


L’ exploitation commencera par les gisements du North Rankin, au large de Dampier. Elle nécessitera la mise en place de deux plates-formes, d’ un oléoduc terrestre et d’ une flotte de tankers pour transporter le gaz jusqu’à Perth, à 1 400 kilomètres au sud. Le projet de construction d’ un gazoduc traversant toute l’ Australie, d’ est en ouest, a été abandonné sous la pression du consortium.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique