U-003-187

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.

















2/9/77

300 MILLIARDS
DE TONNES DE PETROLE
"RECUPERABLE"


Les ressources en pétrole récupérables sont de l’ ordre de 300 milliards de tonnes si l’ on inclut les réserves des mers profondes et des zones polaires... Cette estimation est le résultat d’ une enquête faite le résultat d’ une enquête faite en 1976 et 1977 par l’ Institut français du pétrole et regroupant les prévisions de vingt-neuf experts ou bureaux d’ études, représentant dis-huit compagnies pétrolières (dont les plus importantes), neuf sociétés de conseil et deux organismes publics.


Il faut préciser que ces prévisions qui peuvent paraître optimistes (3 milliards de tonnes de brut seront consommés dans le monde en 1977) supposent que le taux de récupération des gisements passera de 25% actuellement à 40% vers la fin du siècle et prennent en compte le "maximum technique" de ce que la nature et la technologie permettraient de produire dans la limite d’ un prix de revient de 20 dollars (1976) le baril à l’ horizon 2000 , si toutes les conditions favorables, notamment financières et politiques, étaient réunies.


L’ importance de la zone Proche-Orient-Afrique du Nord ne se dément pas, avec 42% des ressources exploitables, contre 25% pour les pays socialistes (Chine comprise), 11% pour le Canada et les Etats-Unis, 9% pour l’ Amérique latine, 6% pour l’ Asie du Sud et de l’ Est, 4,5% pour l’ Afrique au sud du Sahara et 4,5% pour l’ Europe de l’ Ouest. A noter également que près de la moitié de ce pétrole (45%) se trouve sous la mer.



2/9/77

LA CONSTRUCTION
DE CENTRALES THERMIQUES
AU FUEL
EST SOUMISE A AUTORISATION


La construction ou la convention des centrales thermiques devant consommer des produits pétroliers ne sera autorisée que lorsque des contraintes techniques et économiques ou de protection de l’ environnement ne permettent pas l’ utilisation d’ autres combustibles. C’ est ce qu’ a décidé le conseil des ministres le 31 août en adoptant un décret qui institue un régime d’ autorisation pour ces centrales jusqu’au 31 décembre 1980. La France applique ainsi une directive des Communauté européennes du 14 avril 1975.


Alors que la construction des centrales nucléaires a pris près de deux ans de retard, Electricité de France devra donc avoir recours désormais - pour des ajustements de programme - aux centrales utilisant du charbon ou aux turbines à gaz. Ou, alors, il lui faudra demander l’ autorisation de construire une centrale thermique au

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique