Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-003-136

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.

















31/5/77

ENERGIE
La commission européenne propose
une série de mesure pour réduire le gaspillage


De notre correspondant


Bruxelles (Communautés européennes). - La Commission européenne vient de soumettre aux Etats membres une série de mesures visant à encourager les économies d’ énergie et à promouvoir le développement d’ énergies nouvelles. Selon la Commission, les différentes actions préconisées pour réduire le gaspillage devraient permettre de diminuer de 15% les prévisions de consommation dans la C.E.E. pour 1985. Ces propositions, qui seront examinées par les ministres chargés des affaires énergétiques lors de leur prochaine session, le 14 juin, à Luxembourg, s’ articulent de la manière suivante :



Adoption par les gouvernements d’ un programme de sept ans (1978-1985) visant à améliorer l’ isolation des logements et des bureaux ; 30% des logements existants et 20% des bureaux seraient concernés. Le financement de cette opération serait assuré par les Etats membres. Selon M. Brunner, le commissaire chargé des affaires énergétiques, l’ exécution de ce programme devrait permettre de créer au moins trois cent mille emplois.


Financement de projets pilotes susceptibles de permettre des économies importantes d’ énergie. Les politiques d’ économie sont pour l’ instant fondées sur la lutte contre le gaspillage et vient à rendre plus rationnel le comportement des utilisateurs. La Commission estime nécessaire d’ aller beaucoup plus loin. Il existe des techniques industrielles qui permettent une économie importante de l’ énergie. Tel est, par exemple, le cas de centrales produisant à la fois de la chaleur et de l’ électricité (alors que dans les centrales thermiques classiques, la production de chaleur se fait en pure perte). Leur commercialisation exigeant un effort de recherche-développement important, la Communauté affecte à ce programme un budget de 45 millions d’ unités de compte (242 millions de francs).


Le développement d’ énergies nouvelles. Pour l’ énergie géothermique (sources de vapeurs souterraines, sources d’ eau chaude), la Commission suggère que la C.E.E. octroie, en 1978, dans un premier temps, une aide de 10 millions d’ unités de compte (56 millions de francs). Un concours de 16 millions d’ unités de compte (90 millions de francs) est également préconisé pour contribuer à des projets concernant la gazéification et la liquéfaction du charbon.


Pour ce qui concerne la politique nucléaire, M. Brunner a mis l’ accent sur les différences "objectives" entre l’ Europe et les Etats-Unis. La Communauté, pauvre en pétrole et en uranium, ne peut se permettre de négliger le retraitement du combustible atomique déjà employé. Il serait donc très opportun qu’ elle participe, en tant que telle, aux futures discussions internationales sur le cycle du combustible nucléaire.


PHILIPPE LEMAITRE.



31/5/77

L’ ARABIE SAOUDITE
POURRAIT AUGMENTER
SON PETROLE DE 5%
AVANT LA FIN DE L’ ANNEE


Le prince Saoud Al Fayçal, ministre des affaires étrangères 29 mai que son pays pourrait porter le prix de son pétrole au niveau de celui que pratiquement la majorité des pays de l’ OPEP, si ceux-ci renoncent à la hausse de 5% prévue pour le 1er juillet.


"Nous voudrions résoudre nos divergences en matière de prix avec les autres pays de l’ OPEP", a précisé le prince, au cours d’ un entretien télévisé par la chaîne A.B.C. "Je pense que nous alignerons nos prix", a-t-il ajouté.


Déjà, la veille, le quotidien koweïtien Al Kabas affirmait que le prince héritier saoudien Fahd avait informé le président Carter de la décision de l’ Arabie Saoudite de relever le prix de son pétrole de 5% avant la fin de l’ année. -(A.F.P.)


La consommation française de produits pétroliers a diminué de 11,6% en mars 1977, par rapport à la période correspondante de 1976. C’ est sur le fuel domestique qu’ a été enregistrée la plus forte diminution (-24,1%), suivi du fuel lourd (-6,7%). La consommation de carburants est restée stable (-0,8%) et celle de gasoil a augmenté de 5,5%.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique