Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-003-135-002

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















Page 24 - LE MONDE - 15-16 mai 1977...

LA VIE ECONOMIE
ENERGIE
L’ OPEP et le prix du pétrole


(suite de la première page.)


Reste à savoir quelle attitude adoptera l’ Arabie Saoudite, qui, semble-t-il, n’ a pris aucun engagement. Trois solutions s’ offrent à elle. Elle peut continuer d’ augmenter sa production, au risque de déclencher une crise grave au sein de l’ OPEP. Elle peut la limiter au niveau actuel ou même la diminuer pour permettre à ses partenaires de souffler. Elle peut enfin majorer légèrement ses prix, comme le bruit en avait couru, afin de réduire l’ écart de 5% séparant ses tarifs de ceux des autres pays de l’ Organisation.


Selon le M.E.E.S, Ryad n’ a pas encore définitivement arrêté sa position. Celle-ci dépendra pour une large part de la visite que le prince Fahd fera le 24 mai à Washington et des résultats de la réunion ministérielle de la conférence sur la coopération économique internationale (dialogue Nord-Sud) qui se tiendra à Paris à la fin du mois de mai. Faute de connaître la position qu’ adoptera l’ Arabie Saoudite, il est difficile pour l’ heure de mesurer les conséquences qu’ aurait sur l’ évolution des économies occidentales la décision des "onze" de renoncer à augmenter leur prix à compter du 1er juillet.


Ph. L.

L’ INCENDIE DE L’ OLEODUC
SAOUDIEN D’ ABQUAIQ
EST ETEINT


L’ important incendie qui s’ était déclaré dans la soirée du mercredi 11 mai, le long de l’ oléoduc saoudien d’ Abquaiq, dans le plus grand champ pétrolifère du monde, est éteint, hormis quelques poches de pétroles que l’ on laissera se consumer, a annoncé, vendredi 13 mai, l’ agence saoudienne de presse (SPA), citant un porte-parole de la compagnie ARAMCO.


L’ agence indique que l’ incendie s’ est déclenché à la suite de la rupture d’ une section souterraine d’ un oléoduc et précise que l’ accident a fait un mort. L’ enquête préliminaire a révélé, en outre, que les dommages sont moins importants qu’ on ne l’ avait pensé auparavant et que seule une station de pompage, un séparateur de gas-oil et un certain nombre de conduites avaient été détruites, ajoute la SPA.


L’ enquête a permis, d’ autre part, d’ écarter toute possibilité de sabotage.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique