Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-003-122

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.

















8/5/77

A la conférence de Salzbourg
Les délégations étrangères sont réservées
après l’ annonce du nouveau procédé français
d’ enrichissement de l’ uranium


De notre envoyé spécial


Salzbourg. Le nouveau procédé français d’ enrichissement dfe l’ uranium sur lequel M. Giraud a donné quelques précisions, vendredi 6 mai à Salzbourg, sera "vraisemblablement dans la zone des prix de revient économiques". C’ est ce qu’ a affirmé vendredi après-midi, au cours d’ une conférence de presse, l’ administrateur général délégué du Commissariat à l’ énergie atomique, entouré de MM. Fréjacques, qui a dirigé les équipes de recherche ayant réussi la mise au point de "l’ enrichissement à la française", selon la formule d’ un journaliste anglaise, et Coates, responsable au C.E.A. de la politique d’ enrichissement.


Une grande responsabilité"


Pour établir la compétitivité de ce nouveau procédé d’ enrichissement par traitement chimique, notamment par rapport aux autres procédés d’ enrichissement existants ou en cours de développement, il sera nécessaire de construire une usine de démonstration de 50 à 200 000 unités de travail de séparation par an, a souligné M. Giraud, indiquant que cette construction pourrait se faire en coopération avec d’ autres pays intéressés. Selon lui, si la décision de franchir cette étape est prise au milieu de cette année, cette installation de démonstration pourrait entrer en service à la fin de 1979. Mais la production industrielle, elle même, ne devrait pas commencer avant la fin des années 80. Cela explique, notamment d’ après M. Giraud, qu’ il ne puisse pas avoir d’ interférence avec les projets Eurodif et Coredif.


"C’ est une grande responsabilité que nous avons prise en faisant cette annonce, a affirmé M. Giraud, responsabilité que nous ne pensions pas devoir prendre seuls."


L’ annonce française a été suivie avec beaucoup d’ attention à la conférence nucléaire de Salzbourg, et on pouvait compter, au milieu des très nombreux journalistes présents à la conférence de presse, un certain nombre de spécialistes et de représentants des délégations étrangères.


Les premières réactions sont cependant réservés : la délégation française s’ est abstenue de donner trop de détails qui auraient permis notamment de se faire une idée des performances obtenues par la méthode française et on s’ attend de toute façon à ce que la plus grande discrétion soit la règle dans les discussions qui pourraient s’ ouvrir à Salzbourg entre la France et les autres pays éventuellement intéressés à coopérer avec elle.


Le sentiment des autres délégations, qui se tiennent dans une prudente réserve, peut se résumer par les quelques phrases prononcées par un délégué américain : "M. Giraud n’ est pas entré dans les détails. Nous sommes très intéressés par les méthodes d’ échanges chimiques, particulièrement par leur aspect de non-production, mais nous ne savons réellement pas assez de choses à propos de cette nouvelle méthode française."


XAVIER WEEGER.


LES ETATS-UNIS
REPRENNENT LES LIVRAISONS
D’ URANIUM TRES ENRICHI


Le département d’ Etat américain annonce que les Etats-Unis vont reprendre les livraisons d’ uranium très enrichi destinées à divers réacteurs de recherche du monde entier. La décision a été prise mercredi soir par le président Carter.


Ces exportations portent sur 524 kilogrammes d’ uranium enrichi à plus de 90%. Elles concernent des installations situées en République dédérale allemande, au Canada, en Belgique, aux Pays-Bas, au Japon et en France (réacteur à haut-flux de Grenoble, qui dépend d’ une association internationale comprenant la France, l’ Allemagne de l’ Ouest et la Grande-Bretagne).


Les livraisons d’ uranium enrichi avaient cessé en juillet, mais les Etats-Unis n’ avaient jamais annoncé leur intention de les interrompre.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique