U-003-073

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















le 28.4.77

QUALITE DE LA VIE


La centrale de Cruas-Meysse :
les commissaires enquêteurs donnent le feu vert .


Les commissaires enquêteurs viennent de donner un avis favorable à la demande de déclaration d’utilité publique pour la centrale nucléaire de Cruas (Ardèche ) Leur « feu vert » est assorti de certaines conditions : que les études en cours soient poursuivies en concertation et que les résultats soient communiqués au service de contrôle . Enfin , et surtout , les commissaires disent oui sous réserve que l’on suive les recommandations qu’ils formulent après avoir pris connaissance des mille deux cents observations consignées sur les registres d’enquête . Ces recommandations concernant les équipements rends nécessaires par le chantier , les achats de terre , les problèmes agricoles , la récupération de la chaleur dissipée par la centrale , la proximité d’un aérodrome et la répartition de la taxe professionnelle .


Les conseillers municipaux de Meysse (Ardèche ) ont immédiatement publié un communiqué dans lequel ils se déclarent « scandalisés » par la prise de position des commissaires enquêteurs qui , malgré « leur incompétence en matière atomique » engagement l’avenir des enfants du village . Ils font remarquer que cet avis est donnée « au mépris de l’hostilité de douze mille opposants et comités de défense , de toutes les populations et conseils municipaux concernés ainsi que du conseil général de la Drôme »


De son côte , par dix-sept voix contre douze , le conseil général de l’Ardèche a réitéré son accord à la construction de la centrale . Cependant , une motions présentée par les élus de la gauche qui condamnait le projet en raison des« nombreuses questions restées sans réponse » a recueilli douze voix sur vingt-neuf votants .


Une autre enquête publique va se dérouler du 9 mai au 30 juin à Thionville (Moselle ) à propose du projet de centrale nucléaire de Cattenom . Sur 415 hectares du territoire de cette commune , l’E.D.F. compte édifier deux réacteurs de 900 mégawatts et deux de 1 300 . Les travaux pourraient commencer en 1978 , le premier réacteur démarrant en 1983 . Le projet a provoqué la création d’une association de sauvrgarde de la vallée de la Moselle forte de mille six cents membres et l’hostilité de vingt-trois conseils municipaux qui ont adopté des délibérations hostiles à la centrale .

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique