Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-003-015

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















L’ ORIENT - LE JOUR - Dimanche 9 janvier 1977

PETROLE : L’ Arabie Séoudite confirme
l’ augmentation de sa production


NICOSIE, 8 janvier (AFP). - Le ministère séoudien du pétrole et des Ressources ministères a confirmé, dans une déclaration à l’ hebdomadaire pétrolier spécialisé "MEES" (Middle East Economic Survey), qu’ il a l’ intention de mettre en vente des quantités supplémentaires de brut.


Dans un communiqué officiel publié par le "MEES" qui sera mis en vente lundi prochain, le ministère séoudien annonce que "des quantités supplémentaires de brut séoudien seront mises en vente conformément à la décision du gouvernement d’ augmenter la production". "Les sociétés ont pris l’ engagement de commercialiser ces quantités supplémentaires", ajoute le document.


Le communiqué séoudien ne précise cependant pas le volume de brut supplémentaire qui sera mis en vente. Le "MEES" rappelle cependant que des sources séoudiennes autorisées avaient annoncé, il y a deux semaines, que l’ Arabie Séoudite a l’ intention de porter sa production actuelle (8,3 millions de barils/jour) à dix millions de barils/ jour dès le début de 1977.


Le communiqué séoudien établit les nouvelles règles en vertu desquelles sera désormais commercialisé le brut séoudien, entrant en effet à partir du premier janvier 1977.


Selon le communiqué, les prix officiels du brut séoudien seront désormais de : 12,09 dollars/baril pour le "Arabian Light", 12,48 dollars/baril pour le "Arabian Berri", 11,69 dollars/baril pour le "Arabian Medium", et 11,37 dollars/baril pour le "Arabian Heavy".


Le communiqué précise que les augmentations de prix par rapport aux prix antérieurs à la conférence de l’ OPEP de Qatar sont donc de 5 pour cent pour les "Arabian Medium". Le "Arabian Heavy", indique le communiqué, n’ augmentera que de 3 pour cent. Ces augmentations ont été calculées selon la formule proposée par l’ Algérie lors de la dernière réunion de la commission économique de l’ OPEP.


Toujours selon le communiqué séoudien publié par le "MEES", la quote-part d’ exportation de brut séoudien par pays sera la même que celle pratiquée jusqu’à présent.


Les sociétés qui achèteront de nouvelles quantités de brut séoudien aux nouveaux prix devront, en outre, présenter au gouvernement séoudien des justificatifs sur la destination et les prix qu’ elles pratiqueront, afin d’ éviter que le brut acheté en Arabie Séoudite ne soit vendu aux consommateurs à des prix excédant l’ augmentation initiale.


Le communiqué officiel séoudien demandé également "la collaboration des gouvernements des pays importateurs en vue d’ éviter toute exploitation du consommateurs" à la suite de l’ augmentation des prix séoudiens qui, rappelle-t-on, est inférieure à l’ augmentation des prix décidée par onze membres de l’ OPEP.


Cette "collaboration", précise le communiqué, devra se faire par le biais d’ "un strict contrôle des prix sur le marché de la consommation", mesure jusqu’à présent sans précédent réclamée par un exportateur de pétrole.

Selon le "Times"
CINQ POLONAIS SERAIENT RETENUS
EN OTAGES PAR LES KURDES
AU NORD -EST DE L’ IRAK


LONDRES, 8 janvier (AFP). - Cinq experts polonais sont retenus en otages dans le nord-est de l’ Irak par des guerilleros Kurdes, affirme samedi le "Times", qui cite des sources Kurdes à Londres.


Selon la "direction provisoire" du parti démocratique Kurde citée par le quotidien indépendant britannique, six experts ont été saisis près de Penjwin, localité proche de la frontière iranienne. L’ un d’ entre-eux a été immédiatement libéré afin de servir d’ émissaire et de faire savoir les conditions posées par les ravisseurs.


Les auteurs du rapt demandent, selon le "Time" que les Kurdes, arrêtés après l’ échec du mouvement en mars 1975 puissent regagner leurs foyers, et ce sous contrôle international.


Les sources citées par le quotidien britannique n’ étaient pas en mesure de donner l’ identité des cinq experts retenus en otages.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique