Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-26-006-021

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















En dépendant des conditions climatiques le rendement variera d’ un an à l’ autre ; à cause de l’ amélioration permanente de la terre de par l’ agriculture, on peut compter sur une augmentation du rendement avec le temps.


Des 100 tonnes de cannes on obtient en moyenne :


68 tonnes de jus
32 tonnes de bagasse


Le jus se compose de sucre, d’ eau, de boue et d’ impureté.
Le rendement moyen est de 10 tonnes de sucre blanc.


Après l’ extrait du sucre (et évaporation de l’eau) il reste environ 4 tonnes (=2,7 cbm) de mélasse d’une viscosité de 80 - 85° Brix, qui sera utilisée plus tard.


La bagasse se compose de


46-47% (env. 15 tonnes) des matières solides combustibles


3-5% (env. 1 tonnes) des substances solubles


49-50% (env. 16 tonnes) d’humidité


La bagasse sera brûlée dans des chaudières à produire de la vapeur et de l’ électricité.


Programme de Plantation et de récolte proposé





cannes récoltée
(en tonnes)








plantation
ha


canne récoltée
ha


Virg.
(115)


I.R
(105)


II.R.
(95)


III.R.
(85)


rétablissement du sol et remarques

</ligne



1973 o.


10







semis



1974 J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D



25

25

25

25






120

120

120








semis



1975 J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D



120
120
120
120







80












140
140











16,100
16,100





Programme de Plantation et de récolte proposé






cannes récoltée
(en tonnes)





</ligne




plantation
ha


canne récoltée
ha


Virg.
(115)


I.R
(105)


II.R.
(95)


III.R.
(85)


rétablissement du sol et remarques

</ligne



1976 J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D



80

80

80

80








80



140

140

140

140


840 ha





140

220



16,100
16,100
16,100
16,100







9,200












14,700
14,700









96,600









1977 J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D



80
80
80
80







80



220
220
220
220

1,240 ha





80


9,200
9,200
9,200
9,200






9,200
9,200


14,700
14,700
14,700
14,700







8,400












13,300
13,300






134,200










1978 J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D



80
80
80
80







80



300
300
300
300

1,640 ha





80


9,200
9,200
9,200
9,200







9,200















8,400
8,400
8,400
8,400







8,400




13,300
13,300
13,300
13,300







7,600











11,900
11,900





167,800









Programme de Plantation et de récolte proposé






cannes récoltée
(en tonnes)








plantation
ha


canne récoltée
ha


Virg.
(115)


I.R
(105)


II.R.
(95)


III.R.
(85)


rétablissement du sol et remarques



1979 J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D



80

80

80

80








80



380

380

380

380


2,040 ha






320



9,200
9,200
9,200
9,200







9,200



8,400
8,400
8,400
8,400







8,400



7,600
7,600
7,600
7,600







7,600


11,900
11,900
11,900
11,900







11,900






197,400










1980 J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D



80

80

80

80








80



320

320

320

320


1,600 ha






320



9,200
9,200
9,200
9,200







9,200



8,400
8,400
8,400
8,400







8,400



7,600
7,600
7,600
7,600







7,600


6,800
6,800
6,800
6,800







6,800






160,000










1981 J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D



80

80

80

80








80



320

320

320

320


1,600 ha








9,200
9,200
9,200
9,200







9,200



8,400
8,400
8,400
8,400







8,400



7,600
7,600
7,600
7,600







7,600


6,800
6,800
6,800
6,800







6,800






160,000









Développement de la terre


La préparation du sol comprend :


éloignement des buissons et arbres
labourer et herser
platation de la canne


production des tuyaux de ciment
pose de deux conduites principales d’ irrigation
pose du système d’irrigation et des canaux de drainage


pose des route de campagne
plantation des arbres pour couper le vent
pose du chemin de fer de campagne


Nous estimons les frais pour le développement d’ un hectar à CFA 200.000 sans l’ équipement pour l’ irrigation etc. (comme indiqué par la suite).


Environ 2.300 ha sont à cultiver = CFA 460,000.000


IRRIGATION


Le site est adapté à 100% d’ irrigation par sillon.
Deux stations de pompage, l’ une dans le sud de Tillabéry et d’ autre dns le nord de Diadia, pomperont l’ eau de la rivière Niger dans deux tuyaux principaux qui conduisent à la plantation des deux côtés, d’ une distance de max.
2,2 km chacun. La pente aura 15 m au max. Chaque conduite principale a 10 sorties, une à chaque champ, d’où l’eau coule par gravité au moyen de canaux ouverts. Des syphons portables conduisent l’eau des 10 canaux longitudinaux aux canaux de champs. L’irrigation de chaque champ sera éffectuée dans un cycle de 10 jours.


Selon le climat à Tillabéry chaque hectar planté de canne à sucre a besoin d’ environ 25.000 cbm d’ eau par an. On peut estimer que 10% pendant 2 mois spont couverts par précipitations. Donc 22.500 cbm/ha doivent être pompés pendant 10 mois, moins en juin et septembre et plus pendant les mois secs.


La capacité de pompage est calculée comme suit :



1.600 ha de surface planté
ont besoin de 22. 500 cbm/ ha/ p.a. =


36,000.000 cbm p. a.



50% perte (évaporation,pénétraction) = +


36,000.000 cbm p. a.




72,000.000 cbm p. a.



+ 20% augmentation pour couvrir la charge de pointe dans les mois secs


14,000.000 cbm



max.


86,400.000 cbm p. a.



capacité de pompage par mois

( : 10) max.


8,640.000 cbm



capacité de pompage par jour


288.000 cbm



capacité de pompage par heure


12.000 cbm



capacité de pompage par minute


200 cbm



capacité de pompage par seconde


3,33 cbm



capacité de pompage par conduite

principale max.


1,67 cbm/ sec


Les frais pour deux tuyaux principaux et pour construire des fosses sont compris dans la position "préparation du sol ".


En outre, deux groupes de pompage sont demandées et un nombre de tuyaux en plastique, pour en couper des syphons.



total


CFA 30,070.000


Voiture, camions et équipement agricole


pour la culture de la terre virginale et plus tard pour le travail agricole permanent sur la plantation, l’ équipement agricole suivant sera employé :


9 tracteurs à chenille, env. 200 HP
1 bulldozer à chenille, env. 200 HP
15 tracteurs à roues à pneu, env. 100 HP
15 tracteurs à roues à pneu, env. 60 HP
2 moteur grader
des divers outils pour labourer, herser, sillonner etc. des types divers selon la nature du sol.
Il est à mentionner


3 charrues à disque
3 charrues rooter
2charrues subsoilers
approx. 3.000 machettes
des divers pelles et haches


Voitures et camions selon besoin


Notre calculation est basée sur l’ équipement suivant :


2 voitures pour la direction
4 voitures pour la sous-direction
8 voitures pour les champs
8 camions diesel, env. 10 tonnes
8 remorques


total


CFA 322,500.000


Chemin de fer de campagne


Pendant la récolte la quantité journalière sera d’ environ 1.000 tonnes. Un chemin de fer de campagne transportera la canne coupée au moulin de l’ usine.
Le chemin de fer se compose :


a) voie ferroviaire -26 km de rails stationnaires avec des traverses en acier ; écartement des rails 600 mm.
Poids de rails env. 10 kgs/ m


b) 10 km de rails mobiles comme ci-dessus, mais d’ un poids de 8 kgs/ m seulement


c) 40 aiguillages
d) 200 wagonnets d’ une capacité de chargement de 3 tonnes chacun


e) 3 locomotives diesel d’ env. 70 HP
f ) 1 locomotives de manoeuvre d’ env. 30 HP.



total


CFA 174,975.000


BATIMENT


Il est envisagé d’ établir un village pour la direction de plantation, pour la sous-direction et pour les ouvriers agricoles, y compris leurs familles.



Maison type A


sera un seul bungalow, air-conditionné, pour cadres supérieurs



Maison type B


sera une double-maison, air-conditionné selon besoin, pour la sous-direction, assistants de la direction, etc.



Maison type C


comprendra 4 maison accollées pour les manoeuvres comme contrmaîtres, mécaniciens, etc.



Maison type D


se composera d’ une série de maisons pour les chefs de section et leurs employés de bureau.



Maison types

E+F


se composent des petites maisons selon les habitudes de construction locales pour les ouvriers de la plantation et leurs familles



1 maison

type A

CFA


10,000.000


= CFA


10,000.000



6 maison

type B

CFA


7,000.000


= CFA


42,000.000



12 maisons

type C

CFA


5,000.000


= CFA


60,000.000



22 maisons

type D

CFA


2,500.000


= CFA


55,000.000



200 maisons

type E

CFA


150.000


= CFA


30,000.000






CFA


207,000.000


En outre, seront construits les bâtiments suivants :



centre administratif


CFA


12,000.000



garages pour moteurs et tracteurs, y compris ateliers


CFA


15,000.000



garages pour locomotives et tracteurs, y compris ateliers station de pétrole


CFA


6,000.000



station de pétrole


CFA


500.000




CFA


33,500.000

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique