N-26-004-006

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















DOSSIER SUCRE


3.5.72.

ETUDE SOGETHA
Données de base


1. Evolution de la consommation du sucre au Niger (p.2)



1969 :


12.500 tonnes



1974 :


14.500 tonnes



1977 :


16.000 tonnes


2. Consommation moyenne en 1969


Mali :


4,700 kgs par hab./an


Hte Volta :


2,300 kgs par hab./an


Niger :


3,500 kgs par hab./an


Dahomey :


3,800 kgs par hab./an


Togo :


3,200 kgs par hab./an


3. Rendement en sucre des cannes (p.1)


10% les trois premières années
11% ensuite


4. Production de "sucre blanc" (p.2)


Les produit choisi est le sucre blanc . En effet , il est techniquement possible de produire du sucre blanc d’une qualité très voisine du sucre raffiné . Cela a plusieurs avantages :


- les investissements sont moins importants ;


- le processus de fabrication est moins complexe et nécessite moins de matières premières chimiques .


Pour produire du sucre raffiné , il faut en effet :


a . Appliquer le processus de carbonations qui est trois fois plus onéreux que la sulfatation , même si l’on dispose d’une bonne pierre à chaux ;


b. Disposer d’une pierre calcaire d’une qualité excellente , ce qui n’est pas le cas au Niger ;


c. Utiliser des filtres à charbon actif et / ou des échangeurs d’ions dont la régénération coûterait très cher .


Le sucre blanc , s’il est d’une qualité suffisante sera bien accueilli par les consommateurs .


5. Le prix départ usine du sucre blanc devrait être de : (p.3)



Zinder


Niamey


Marceaux


60 CFA/kg


69 CFA/kg


Pains


70 CFA/kg


79 CFA/kg


Granulés


50 CFA/kg


59 CFA/kg


soit, par pondération : 65 CFA/kg


6. Fonctionnement de l’usine (p.4)


La coupe , à raison de 1.000 tonnes/jour , sera étalée sur 5 mois , soit 130 jours . L’usine fonctionnera donc aussi 5 mois par an .


7. Investissements industriels (p p 7 et 8)


Sucrerie


1.825.000.000 CFA


Distillerie


145.000.000 CFA


On ne cherchera pas à faire de profits sur la distillerie (p.5)

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique