Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-25-003-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















Confidentiel


69.315.jb.dh


le 1er Mars 1969


S.E. Monsieur Philippe Yacé
Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire
Paris


Monsieur le Président,


Monsieur le Ministre Loua Diomandé m’avait demandé d’assister à une réunion à votre domicile le 28 février à 16 h 30, pour discuter de son projet de village touristique et artisanal. Nous étions sur le point de partir quand, après un conciliabule avec Monsieur Konan Julien, le ministre, très gêné, m’a dit, avec sa franchise habituelle :


" Cher ami, je ne savais pas qu’il y avait une affaire de blé canadien, et Monsieur Konan vient de me dire que le Président Yacé ne serait peut-être pas à l’aise de discuter de notre projet avec vous ".


Si Monsieur Konan Julien a rapporté fidèlement votre pensée, cela signifierait - à mon très grand regret, croyez-le bien - que vous avez une bien piètre opinion de mon honorabilité. C’est pourquoi j’ai pensé qu’il serait bon que je vous fasse parvenir les photocopies des documents ci-joints susceptibles, je l’espère, de modifier votre optique en précisant ma position.


Permettez-moi d’ajouter qu’à Abidjan, en présence du Président Diori Hamani, quand j’ai donné lecture de tout ce dossier au Président Houphouët-Boigny, celui-ci a déclaré :


" Mais je ne savais pas tout cela. Dans quelle situation on vous a mis ! "


Et le lendemain, jour de la confrontation avec le ministre Bédié, le Chef de l’État a eu la bonté de me dire que j’avais toute sa confiance.


Je vous prie de bien vouloir considérer l’ensemble de ces documents comme confidentiels,


Et d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération.


J. Oubet-Baulin

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique