Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-24-004-002

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.

TROIS REALISATIONS


La fête nationale a été marquée, au Niger, par l’inauguration de trois nouvelles entreprises.


La société des produits chimiques du Niger vient en tête de liste. Construite dans la zone industrielle de Niamey elle produit des parfums, les met en bouteilles et les commercialise aussi bien au Niger que dans les pays voisins.


L’usine produira par ailleurs 1200 tonnes de savons par an pendant les deux premières années pour atteindre bientôt un tonnage double.


"PARISCOA", le premier super-marché de Niamey, a été également inauguré le 18 décembre, de même que le lotissement de "60 logements".

FACE AU PROBLEME RHODESIEN


Intervenant pour la première fois à l’ONU sur le problème rhodésien, M.Mohamadou Sidibé, délégué du Niger, a condamné sans détours le régime de M. Ian Smith :


"... Il y a un an que la Rhodésie du Sud a proclamé illégalement et d’une manière unilatéral son indépendance. Les sanctions économiques se sont révélées jusqu’ici insuffisantes et le régime de M. Ian Smith survit survit."


"Nous avons pris acte des nouvelles dispositions prises par le Royaume-Uni pour amener sûrement la Rhodésie à un gouvernement d’union nationale. Comme nous l’avons déjà dit , nous pouvons lui faire confiance, sûrs que cette grande puissance saura user de la force pour que le peuple rhodésien ait droit à cette liberté à laquelle il aspire."

8. 140. 000 FRANCS FRANCAIS DU F.E.D.


Le Fonds Européen de Développement (F.E.D.) fait bénéficier le Niger de 3 projets pour un montant de 8.140. 000 francs français.


- Le premier projet d’aide à la diversification de l’économie nigérienne intéresse de l’Union Nigérienne de Crédits et de Coopération (UNCC).


Les crédits récemment accordés s’élèvent à 4. 620.000 Francs français dont 2.720.000 pour la construction et l’équipement de 50 magasins de stockage de coopératives et I. 900. 000 pour la construction et le modilier des 5 centres d’action régionale de Maradi (complément d’installation), Tahoua, Agades, Mainé-Soroa et Dosso. Les trois centres de Niamey, Maradi et Zinder fonctionnent déjà depuis 1964.


Les coopératives membres de l’UNCC rembourseront à celle-ci, sans intérêts, l’aide reçue du F.E.D. Ce qui permettra à I’UNCC de poursuivre d’une façon autonome son programme de construction de magasins pour les coopératives.


- Un projet d’assistance technique liée aux investissements, intéresse l’étude de l’axe routier Niamey -Zinder sur un parcours de 184 Km pour un montant de 1.740.000 Francs français.


Le plan décennal du Niger, qui prévoit 236. 720. 000 Francs français d’investissements envisage de rendre utilisable en toute saison, pour le trafic lourd, l’axe principal Niamey-Zinder, auquel seront rattachés les principaux centres du pays et d’où partiront des routes d’évacuation des produits.


Les nouveaux crédits F.E.D. sont destinés à l’établissement du dossier technique d’exécution des travaux de bitumage du tronçon qui traverse le sud de la région de l’Ader-Doutchi- Maggia dont le développement est pris en charge par le Fonds d’Aide et de Coopération français.


Le troisième projet d’investissement d’infrastructure sociale intéresse la construction de 16 dispensaires ruraux pour un montant de I. 780.000 Francs français. Il s’intégrera dans le programme d’équipement sanitaire lancé par le F.E.D. en septembre 1965. Le Niger dispose, à l’heure actuelle de 106 dispensaires ruraux.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique