Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-23B-136-003

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















CENTRE D’ INFORMATION DU NIGER


TAITBOUT 59 - 56
50 - 40


LE DIRECTEUR
jb/dh


13. BOUL. HAUSSMANN
PARIS - IXe


le 7 juillet 1968


S. E. Monsieur Hamani Diori
Président de la République
du Niger
Niamey


Monsieur le Président,


Nous avons actuellement un certain nombre de projets en panne.
A vrai dire, ils le sont tous, à part :


1° - le projet sucrier danois qui semble avancer à petits pas, la firme de
Copenhague ayant transmis un nouveau questionnaire que j’ai envoyé,
tout dernièrement, à Monsieur Goukoye ( le 22 juin 1968 ) ;


2° - le projet de tannerie, si du moins j’en crois Seroussi.
Pour le reste, je voudrais savoir ce que je dois répondre au juste :


1° - Aux Allemands, au sujet du


a/ - projet de Compagnie d’Assurances de l’ OCAM ( ma lettre du 24 février 1968 ) ;


b/ - projet de fabrication de produits pharmaceutiques ( ma lettre du 17 avril ) ;


c/ - projet de tuyaux et autres objets en ciment ( lettre de M. Stritzl du 15 mai ) - voir également rubrique "Danois".


d/ - projet sucrier ( ma lettre du 20 juin 1968 ).


2° - Aux Danois, au sujet des :


a/ - projets de tuyaux et autres objets en ciment ( ma lettre du 17 avril ).
Certes, Monsieur Goukoye m’a donné certains renseignements dans sa lettre du 4 mai, mais il conviendrait de préciser davantage quelles sont les quantités des différents objets dont le Niger a besoin, pour demander aux Danois ( et aux Allemands ) de faire une offre précise.


b/ - oignons séchés ou en poudre ( ma lettre du 21 mars ).


Par ailleurs, vu mes amitiés actuelles au Danemark, je pense qu’ il ne sera pas difficile d’obtenir un prêt aux mêmes conditions que pour la Côte d’ Ivoire. Ne peut-on leur donner une liste de projets bien définis ( cf la liste des projets susceptibles d’intéresser les Danois jointe à ma lettre du 17 avril 1968 ). On pourrait aussi, semble-t-il, leur demander de financer la prospection du sous-sol nigérien.


3° - Aux Français, au sujet de la fabrique de pâtes alimentaires demandée par Monsieur Goukoye ( ma lettre du 17 avril ).


4° - Aux Norvégiens, au sujet d’une étude piscicole ( ma lettre du 17 avril 1968 ).


Je voudrais pouvoir donner à tous ces promoteurs des réponses précises, afin de ne pas nous déconsidérer.


Je vous pris d’agréer, Monsieur le Président, l’ expression de mes sentiments dévoués.



copie à M. Maï Maï Gana
M. Goukoye

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique