Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-23B-121-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.


















B.P 36 8 NIAMEY
NIGER

LE COMPLEXE DE LA NITEX : CLE DE VOUTE DE L’INDUSTRIE NIGERIENNE


Le Niger est sans doute le pays africain sans littoral dont l’économie présente le plus de vitalité et de potentialités. Malgré cela, ce pays n’étant pas riche et développé, il se trouve parmi les Etats africains, celui pour lequel l’effort de développement doit être l’un des plus importants.


En effet, avec un produit intérieur brut de 17000 F CFA par habitant, il se classe parme les nations les plus défavorises du globe. Jusq’ à aujourd’hui, le Niger a toujours vécu des produits d l’ agriculture et de l’élevage qui représentent encore les seules sources de revenues du pays. Il fallait donc un support à l’économie. Pour cette raison, une nécessité impérieuse s’ s’imposait : industrialiser


Le plan d’industrialisation établi, plusieurs usines furent crées : à Niamey (SONIFAME) ; ZINDER (SOTRAMIL) ; Malbaza ( S.N.C. - Société Nigérienne de Cimenterie) etc...


Plusieurs autres sont à l’etat de projet ou en
chantier,
comme c’est le cas pour la NITEX

Un complexe rentable
Le développement important de la culture du coton et l’existence d’un marche de tissus de coton entièrement alimente par l’importation, le souci d’améliorer la balance commerciale en transformant sur lace la matière première en produit fini, ont motive particulièrement la création du complexe textile


Cette création avait été envisage de la élaboration du plan triennal. En 1965 ; déjà, l’étude enterprise par le F.E.D (Fonds Européen de Développement) en vue d ’étudier la possibilité d’implantation du complexe, concluait qu’elle sera rentable et pourra fonctionner avec des produits nigériennes grâce à l’ existence d’un marche intérieur suffisant pour absorber la plus grande partie de la production.


C’est ainsi que, le 1 er Avril 1967, était signé le protocole d’accord entre la Société Agache Willot et le gouvernement du Niger.

Des avantages appréciables

Le protocole donne des avantages précieux à la société par le gouvernement du Niger. Ce dernier s’engage notamment à assurer par priorité à la Nitex, un approvisionnement en coton égrené de production nationale à un prix déduit de celui pratique

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique