Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-23B-116

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















69-466/hl


Paris, le 18 Avril 1969


Monsieur Amadou GARBA
B.P. 368
NIAMEY -Niger-


Cher Monsieur,


Je vous prie de trouver ci-joint, deux de vos derniers ’’papiers’’. En voici les causes :


1° . ’’L’ eau au service de l’ homme’’. L’ article tel que vous le présentez, est convenez-en, est fort peu intéressant, d’ autant plus que l’ eau étant un problème vital pour le Niger, il aurait été bon qu’ un tel article soit illustré de faits et de chiffres sur le nombre de puits au Niger, le nombre de puits creusés avec l’ aide de la FAC, des Allemands, des Anglais, du FED etc...


Les avantages et les inconvénients posés par la multiplication des points d’ eau, l’ utilisation des eaux du Niger, etc etc.


2° . ’’L’ alphabétisation au Niger’’ est un sujet beaucoup plus complet et utilisable, seulement il y manque quelques précisions. Par exemple, vous dites qu’ en 1960, 80% de la population du Niger était analphabète, est-ce par rapport aux langues vernaculaires, ou, ce qui parait bien au dessous de la vérité, s’ agissait-il d’ un rapport avec la langue française, car, je pense même qu’ à l’ heure actuelle, 95% du peuple nigérien est analphabète en français. Par ailleurs voulez-vous avoir l’ amabilité de me dire ce que vous entendez par centre autogérés, et enfin nous donner l’ explication des 200.000 adultes dans moins de vingt ans.


En effet, si aujourd’hui il y a 30.000 alphabétisés, dans 20 ans si on se maintient à ce rythme d’ analphabétisation annuelle je suppose, il devrait y en avoir au moins 600.000. ceci s’ il

n’ y a aucun progrès dans le nombre, à moins que les 200.000 adultes alphabétisés, le soit par an.


En vous priant de vouloir bien me donner les précisions sus-mentionnées,


Je vous prie d’ agréer, Cher Monsieur, l’ expression de mes sentiments les meilleurs.


Amadou GARBA
B.P. 368
Niamey

’’ L’ EAU AU SERVICE DE L’ HOMME’’ THEME D’ UNE GRANDE EXPOSITION DU MUSEE NATIONAL DU NIGER


Le musée du Niger, fierté nationale vient de se voir doté d’ une nouvelle parure : un bâtiment destiné aux expositions temporaires.


Profitant de cette occasion, le conservateur du musée national du Niger, M. Pablo Toucet, vient de décider l’ organisation d’ une exposition dans le cadre de la 5ème réunion du conseil du C.I.E.H. (Comité Interafricain des Etudes Hydrauliques) qui s’ est tenu à Niamey du 3 au 9 mars 1969. Le thème de cette exposition qui a commencé à cette même période durera entre 1 et 2 mois et aura pour thème principal : ’’L’ eau au service de l’ homme’’ . Une lettre a été envoyée à tous les onze pays membres de ce comité afin de demander leur participation à l’ exposition ; ces pays sont, la Haute-Volta, Madagascar, le Mali, la Mauritanie, le Sénégal, le Tchad, le Congo-Brazza et le Niger.


En orientant l’ exposition sur cette voie, on poursuit un double but : donner aux nigériens, l’ occasion d’ apprécier la richesse de ces pays à leur juste valeur, en leur ouvrant une ’’ fenêtre sur le monde extérieur ’’ et raffermir les liens d’ amitié qui lient ces pays au Niger.


L’ exposition comprend quatre domaines : hydraulique souterraine, hydraulique agricole, hydraulique superficielle et documentation.


En matière d’ hydraulique souterraine, on trouve une carte des ouvrages existants, forages, barrages, puits, une carte hydrogéologique du Niger, des coupes verticales de la géologie du Niger mettant en évidence les nappes acquifères, du matériel de prospection ou de forage et du matériel d’ exposition tant à moteur qu’ à main.


En hydraulique superficielle, sont exposés des documents muraux sur le fleuve Niger, concernant la crue, les débits, les aménagements les études etc...


En hydraulique agricole, il est exposé une carte des opérations au Niger avec des indications sur la surface, les cultures, la production et le rendement.


Dans le domaine de la documentation il est prévu des documents généraux sur l’ eau des publications du C.I.E.H. et des publications du Niger sur les études et les réalisations concernant la recherche, la mise à disposition et l’ utilisation de l’ eau.


Nul doute que le thème est fort bien choisi pour le Niger où l’ eau, base de toute vie humaine est encore un problème crucial.


AMADOU GARBA


B P 368
Niamey Niger


Amadou GARBA
BP. 368
Niamey Niger

L’ ALPHABETISATION AU NIGER, UNE TECHNIQUE AU SERVICE DE LA PROMOTION HUMAINE


La 7ème campagne d’ alphabétisation depuis 1963, s’ est tenue au mois de janvier dernier pendant une période d’ une semaine afin de diminuer, un peu plus, chaque jour, le nombre d’ adultes analphabètes au Niger.


Qu’ est ce que l’ alphabétisation ?


La situation scolaire catastrophique du Niger lors de la proclamation de l’ indépendance en 1960, a motivé la création de certains services à vocation éducatives parmi lesquels celui de l’ alphabétisation et éducation des adultes.


quelle langue ? A cette époque en effet, 80% de la population du Niger était analphabète, ce qui handicapait le développement rapide auquel aspirait ce pays. Le problème le plus important à résoudre était et demeure encore le développement économique pour élever le niveau de vie de la population qui vit presque exclusivement de l’ agriculture et de l’ élevage et contribuant ainsi pour plus de 80% au revenu national.


Or cette masse de producteurs dont le pays avait besoin était presque totalement analphabète. Le service de l’ alphabétisation et éducation des adultes était donc créé pour sensibiliser les producteurs, (agriculteurs et éleveurs) aux problèmes de développement qui exigent leur participation.


Il fallait donner aussi le goût aux paysans de s’ instruire sur tous les sujets qui touchent à leurs occupations quotidiennes. Ce service devait donc répondre à ces besoins urgents. Car lire, écrire et compter ne sont pas des fins, mais des moyens. Et pour améliorer son niveau de vie, l’ agriculteur ou l’ éleveur doit être éduqué.


Avec la participation de l’ UNESCO


Dès 1961, une expérience fut tentée avec la précieuse collaboration de l’ UNESCO pour étudier, planifier et mettre en route, une action au bénéfice des adultes illétrés dans 10 villages autour de Maradi, (ville économique du Niger).


Un bureau fut créé à Niamey pour mener à bien cette expérience pilote dont les résultats probants ont amené le gouvernement à entreprendre dès 1963, une vaste campagne qui touche déjà 100 villages et 6 000 adultes ; dans les régions de Niamey, Tillabéry, Ouallam, Bouza, Maradi, Zinder, Magaria, Matamèye et Say.


La campagne 1966-67 a porté sur 315 centres dont 80 de 1er degré, 81 de 2ème degré, 73 centres de 3ème degré, 18 centres autogérés et 34 centres urbains. Pour cette même campagne, les extensions ont été limitées à quelques centres isolés pour des raisons d’ efficacité. Cette année ils sont au nombre de 378. Pour la saison qui s’ ouvre, les dirigeants du service de l’ alphabétisation ont décidé d’ accorder la priorité aux centres urbains qui doivent faire l’ objet d’ un projet d’ alphabétisation fonctionnelle financée entièrement par le secrétariat français à la coopération.


Des brochures sont éditées en haoussa et djerma notamment, paraissent régulièrement, au niveau des inspections régionales ou départementales d’ alphabétisation.


Le cycle complet des études est de deux années scolaires. Au terme de la 2ème année de fonctionnement, les centres ruraux sont transformés en centre autogérés qui représentent les terrains les plus favorables à l’ intervention technique des agents du développement. Ceux qui parviennent à ce stade sont donc jugés capables de provoquer l’ éveil des masses et de les atteler au développement de leur région.


Les résultats


Les résultats de l’ expérience ont dépassé les espérances car dans certains centres, pour plus d’ efficacité on a dû refuser des candidats et limiter le nombre de volontaires par centre.


seulement ? L’ émulation aidant, les centres urbains sont pris d’ assaut, à telle enseigne que la ville de Niamey en compte une bonne douzaine. A ce rythme, les dirigeants de l’ alphabétisation pensent alphabétiser 200 000 adultes dans moins de vingt ans. Le chiffre paraît énorme , vu que l’ effectif ne dépasse pas 30 000 aujourd’hui. Cependant, cela devrait être possible, grâce d’ une part au dynamisme des instructeurs, à la bonne volonté des populations, et d’ autre part de l’ accueil favorable réservé à la création de ces centres par les autorités locales qui acceptent cette clause sans penser que cette dépense supplémentaire n’ a pas été prévue dans leur budget. Si cet effort est suivi, nul doute que cette technique mise ainsi au service de la promotion humaine aiderait rapidement au mieux être des populations du Niger en favorisant leur productivité.


AMADOU GARBA


B P. 368 Niamey
Niger

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique