Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-23B-110

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















68 - 55/jb/dh


le 5 janvier 1968


Monnsieur Maî Maî Gana
Présidence de la République
Niamey


Mon cher Maî,


Tu te rappelles, tu m’ avais demandé à Niamey si j’ avais reçu ta lettre à propos de la tournée effectuée par Monsieur le Ministre Barkire Alidou. Je t’ avais dit que je ne l’ avais pas reçue. Elle nous est parvenue qu’ après mon arrivée ici, le 2 janvier. Or, elle est datée du 11 décembre 1967.


Bien entendu, il est un peu trop tard pour faire quoi que ce soit pour la publicité autour de la mission de Monsieur Barkire Alidou. Tout ce que nous pouvons faire, c’ est mettre les bouchées doubles à l’ occasion des réunions qui auront très bientôt lieu à Niamey.


Je pense que, toute autre considération mise à part, il serait bon que tu fasses une enquête pour savoir comment une lettre datée du 11 décembre peut mettre 22 jours pour parvenir jusqu’à Paris. La chose est très importante, car elle peut se répéter et avoir des conséquences malheureuses.


Je t’ en remercie à l’ avance, et t’ envoie l’ expression de mon amitié la plus fraternelle.


J. Baulin


PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE


RÉPUBLIQUE DU NIGER
FRATERNITÉ - TRAVAIL - PROGRÈS


INSPECTION D’ ÉTAT


N° I.E.


Reçu le 2 / 1 / 68
2 . 1 . 68


Niamey, le 11 Décembre 1967


Monsieur Baulin
Directeur du Centre d’ Information du Niger
13, Boulevard Haussmann
- PARIS -


Cher Ami,


Le Président DIORI HAMANI vient de confier à Monsieur BARKIRE ALIDOU, Ministre des Affaires Economiques, du Commerce, et de l’ Industrie du Niger et à Monsieur DIAKHA DIENG Secrétaire Général de l’ O.C.A.M. le soin de visiter les Etats Africains et Malgache Associés à la C.E.E.


Ces missions ont pour objet de ’’sensibiliser’’ les Gouvernements intéressés et l’ opinion publique aux problèmes que pose le renouvellement de la Convention de Yaoundé.


Tu trouveras, ci-joint, copie de la note préparée à l’ intention de Monsieur le Ministre BARKIRE, et du communiqué de presse publié aujourd’hui à Niamey, qui résument brièvement le contenu de la mission qui lui a été confiée.


Monsieur BARKIRE quitte Niamey le 12 décembre pour se rendre successivement à Bamako, Dakar, Nouakchott, Abidjan, Lomé, Cotonou et Ouaga.


Monsieur DIAKHA DIENG a déjà de son côté visité Madagascar et la Somalie ; il doit poursuivre sur les Etats d’ Afrique Centrale ( Burundi, Cameroun, R.C.A. Congo-Brazza, Congo-Kinshasa, Gabon, Rwanda et Tchad ), dans les prochaines semaines.


Le Président DIORI HAMANI souhaiterait que la plus large publicité fut faite à ces missions dans la Presse Européenne.


Je te serais donc reconnaissant d’ utiliser tous les moyens dont tu dispose pour obtenir ce résultat et t’ en remercie par avance.


Mille amitiés.


REPUBLIQUE DU NIGER
L’ inspecteur d’ Etat
- MAÎ MAÎ GANA -

MISSION AUPRES DES ETATS ASSOCIES A LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE EUROPEENNE DE L’ AFRIQUE DE L’ OUEST


Mardi 12 décembre


Départ Niamey


7 h.



Arrivée Bamako


10 h.



Mercredi 13 décembre


Départ Bamako


14 h.



Arrivée Dakar


18 h.



Jeudi 14 décembre


Dakar




Vendredi 15 décembre


Départ Dakar


7 h.30



Arrivée Nouakchott


9 h.



Départ Nouakchott


15 h.30



Arrivée Dakar


17 h.



Samedi 16 décembre


Dakar




Dimanche 17 décembre


Dakar




Lundi 18 décembre


Départ Dakar


4h.55 (par régulier Air Afrique)



Arrivée Abidjan


8 h.30



Mardi 19 décembre


Abidjan




Mercredi 20 décembre


Départ Abidjan


6 h.



Arrivée Lomé


9 h.30



Jeudi 21 décembre


Départ Lomé


7 h.30



Arrivée Cotonou


8 h.



Vendredi 22 décembre


Départ Cotonou


6 h.30



Arrivée Ouaga


9 h.



Samedi 23 décembre


Retour Niamey



NOTE


A l’ attention de Monsieur le Ministre des Affaires Economiques, du Commerce et de l’ Industrie.


Objet  : Mission auprès des Etats Associés d’ Afrique de l’ Ouest.


Annoncée par une lettre en date du 29 juin 1967, du Président en Exercice de l’ OCAM à tous les Chefs des Etats membres de cette Organisation, confirmée par une nouvelle lettre en date du 10 Novembre dernier, la Mission confiée à Monsieur le Ministre des Affaires Economiques, du Commerce et de l’ Industrie, fait pendant celle que vient d’ effectuer à Madagascar et en Somalie, le Secrétaire Général de l’ O.C.A.M., et qu’ il doit poursuivre auprès des Etats d’ Afrique Centrale, du Congo-Kinshasa, du Rwanda et du Burundi.


Ces missions, qui prolongent sur le plan Africain et Malgache l’ action entreprise par le Président DIORI HAMANI auprès des Autorités de la Communauté Economique Européenne, ont pour objet :


- de faire prendre conscience aux Etats Associés de la nécessité de préparer sérieusement, dès maintenant et en commun, les négociations pour le renouvellement de la convention de Yaoundé,

qui doivent normalement s’ ouvrir le 1er juin 1968,


- de montrer aux Six Etats Membres de la C.E.E. trop souvent enclins à prétexter de la passivité ou des divergences des EAMA pour repousser l’ examen de leurs problèmes, l’ importance qu’ attachent ceux-ci au renouvellement de l’ Association dans un sens qui soit conforme à leurs intérêts fondamentaux, et de la solidarité qui les anime dans la défense de ces intérêts ;


- de faire un tour d’ horizon des principaux problèmes que posent au niveau de chaque Etat les relations qu’ il entretient avec la C.E.E. et de recueillir l’ avis des Autorités visitées sur les objectifs à atteindre et les moyens d’ y parvenir dans le cadre d’ une nouvelle Convention.


Les Missions revêtent donc un double aspect, politique et technique. Il serait souhaitable que leur passage fasse l’ objet d’ une certaine publicité : communiqué de presse, réception, articles dans les journaux... Une couverture de presse sur l’ Europe sera demandée au Centre d’ Information du Niger à Paris. Il faudrait également qu’ en dehors des visites officielles et protocolaires puissent se tenir dans chacune des capitales des réunions de travail avec les ministères et services compétents. Ces réunions devraient permettre de préciser notamment : les problèmes qui préoccupent le

pays concerné, la façon dont il envisage la préparation et le déroulement des négociations, les études nécessaires et les moyens à mettre en oeuvre pour constituer les dossiers à présenter à la Communauté Economique. Européenne. Pourraient être examinés à cette occasion, les réponses au questionnaire adressé le 10 novembre dernier à chacun des Etats de l’ O.C.A.M.


Les Missions devront également inviter les Etats qui ne font pas partie de l’ O.C.A.M. ( Mali et Mauritanie, en Afrique de l’ Ouest ) à participer à une réunion des Dix-Huit, au niveau ministériel, qui se tiendrait à Niamey les 12 et 13 janvier 1968, et recueillir l’ accord éventuel des Etats de l’ O.C.A.M. sur cette réunion ( seul, le Sénégal a jusqu’ici répondu et donné son accord ).


En conclusion, ces missions doivent se présenter comme une prise de contact destinée à faire réfléchir les Etats Associés sur le problème que pose le renouvellement de la Convention de Yaoundé et les mesures à prendre pour en préparer la négociation, problèmes qui seront abordés de façon plus approfondie à la réunion de Niamey, à la conférence des Chefs d’ Etat de l’ O.C.A.M., et dans les réunions qui pourraient suivre.


Parallèlement à cette Mission, consacrée aux problèmes de l’ Association, Monsieur le Ministre BARKIRE ALIDOU pourrait, dans chacun des Etats de l’ O.C.A.M. qui seront visités, demander aux Chefs de ces Etats de bien vouloir faire connaître leur accord sur les dates proposées pour la prochaine Conférence de l’ O.C.A.M. à Niamey, et indiquer s’ il leur sera possible d’ y participer.


Les dates retenues pour cette Conférence, et communiquée aux Etats par télégramme n° 10018 du 30 Novembre, sont les suivantes :


12 et 13 janvier  : Réunion au niveau ministériel des Dix-Huit Etats Africains et Malgache, Associés à la C.E.E.


15,16,17,18,19 janvier  : Réunion des Ministres des Affaires Etrangères de l’ O.C.A.M.


20, 21, 22, 23 janvier  : Conférence des Chefs d’ Etat de l’ OCAM.


COMMUNIQUE DE PRESSE (Niamey)


Le Président DIORI HAMANI, Président de la République du Niger et Président en exercice de l’ ORGANISATION COMMUNE AFRICAINE ET MALGACHE, vient de charger Monsieur BARKIRE ALIDOU, Ministre des Affaires Economiques, du Commerce et de l’ Industrie, d’ une mission auprès de chacun des Etats d’ Afrique de l’ Ouest Associés à la Communauté Economique Européenne, c’ est à dire, en dehors du Niger, La Côte d’ Ivoire, le Dahomey, la Haute-volta, le Mali, la Mauritanie, le Sénégal et le Togo.


Cette Mission est analogue à celle que vient d’ effectuer à Madagascar et en Somalie, Monsieur DIAKHA DIENG, Secrétaire Général de l’ ORGANISATION COMMUNE AFRICAINE ET MALGACHE, et qu’ il doit poursuivre dans les prochaines semaines auprès des Huit-Etats d’ Afrique Centrale Associés à la C.E.E. Burundi, Cameroun, R.C.A. Congo-brazza, Congo-kinshasa, Gabon, Rwanda, Tchad.


Monsieur BARKIRE ALIDOU quitte Niamey le 12 décembre, et se rendra successivement à Bamako, Dakar, Nouakchott, Abidjan, Lomé, Cotonou et Ouagadougou.


Il compte s’ entretenir avec chacun des Gouvernements visités des problèmes que pose le renouvellement de la Convention d’ Association, signé le 20 juillet 1963 à Yaoundé. Cette Convention vient à expiration le 31 mai 1969, et les négociations

prévues pour son renouvellement doivent normalement s’ ouvrir un an auparavant, soit le 1er Juin prochain.


La Mission de Monsieur BARKIRE ALIDOU prolonge, sur le plan Africain, l’ action entreprise par le Président DIORI HAMANI auprès de la Communauté Economique Européenne.


Dans son Mémorandum déposé à Bruxelles en Octobre 1966, comme dans ses interventions ultérieures, celui-ci n’ a cessé de rappeler la nécessité de trouver, dans le cadre d’ une Association rénovée, des solutions aux graves difficultés que connaissent les Pays Africains et Malgache, pour écouler notamment leurs productions à des prix équitables. Les voyages qu’ effectuent Messieurs BARKIRE ALIDOU et DIAKHA DIENG dans chacun de ces Pays doivent permettre de définir les moyens d’ y parvenir au cours des prochaines négociations.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique