Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-23B-033-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















Paris , le 11 octobre 1972


Monsieur Issoufou Oumar
Ambassade du Niger
22 04 R. Street N. W.
Washington DC


Cher Ami ,


Tu te rappelles sans doute que tu nous avais présenté les responsables de la temps de cela , M. Piot , leur représentant à Paris semble-t-il , était venu me voir pour accélérer les choses


Je lui avais dit alors que nous étions tous convaincus de l’efficacité de l’appareil proposé pour rendre potable l’eau utilisée par les Nigériens , mais qu’il s’agissait d’un problème de financement .


Ce Monsieur Piot est revenu me voir aujourd’hui . Il m’a dit que ses amis américains avaient trouvé deux grosses banques prêtes à financer à 90 % le projet avec des prêts sur huit ans , et un taux d’intérêts équivalent au "prime rate" , plus 1/2 % . Il a ajouté que les 10 % restants du prix de la fourniture des appareils seraient probablement reçus d’une "Fondation ".


J’ai lui ai fait valoir ce qui suit :


1°) Le prix de l’appareil seul est de 600 dollars par unité , et son utilisation nécessiterait au moins un millier de dollars supplémentaires . Or les banques américaines ne paieront que les 90% de l’appareil lui-même . Le gouvernement complémentaire , c’est-à-dire les frais d’installation .


2°) L’exprime dénuement des populations , surtout en zone rurale , rend aléatoire toute tentative de récupération des sommes investies .


3°) Le gouvernement nigérien ne désire par emprunter à des taux commerciaux des sommes destinées à des investissements sociaux .


En conséquence , j’ai indiqué à mon interlocuteur qu’il vaudrait mieux que ses amis américains essaient de trouver de l’argent beaucoup moins cher et remboursable sur période beaucoup plus longue . Je lui ai indiqué en particulier l’A.I.D. , branche de la Banque Mondiale , qui prête à 0,75% remboursable en 30 ou 50 ans .


Enfin , je me suis étonné que le responsable de "World Water Resources ne t’aie pas contacté , car tu es à l’origine de cette affaire . D’autant que ta présence à Washington peut faciliter et accélérer les contacts avec la Banque Mondiale .


M. Piot m’a promis de transmettre l’ensemble de
ses amis américains . Essaie de voir ce qui se passe et tiens moi au courant .


Amitiés ,


J. Baulin


P.S. Il aurait fallu sans doute que je t’envoie cette lettre sous couvert de Diallo Abdoulaye . Mais comme je sais qu’il est à Niamey , je te l’adresse directement .

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique