Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-23B-011-006

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















avril 1970


Note comparative entre le contrat actuel Gouvernement du Niger l’ Agence France- Presse et le contrat exclusif qui est proposé


Fiorito


Le Gouvernement du Niger paye actuellement, par mois 423.120 Frs au titre de ses abonnements divers



Présidence et ministère intérieur


276.700



Radio


136.420



Temps du Niger


10.000



423.120



par an : 423.120 X 12


5.077.440



Pour les frais de lignes :


172.950



soit, au total et par an


5.250.390


dans le système du contrat exclusif, il aurait à payer :


Redevance globale mensuelle : 500.000, soit 6.000.000 par ans Frais de lignes (il supporterait alors, en sus, les frais des lignes Radio et Ambassade des Etats Unis actuellement à charge de l’ A.F.P.) : 400.000
Entretien des téléimprimeurs : 3.500 par mois et par appareil ; soit 17.000 par mois X 12 = 210.000 par an.


Donc, un total de 6.610.000 Frs.


Sur cette somme le Gouvernement récupère de l’ Ambassade des Etats Unis ; 65.000 X 12 = 780.000.


Sa dépense nette est de :
6.610.000
- 780.000
5.830.000


La différence entre le contrat actuel et le contrat exclusif est donc, chiffres à l’ appui de :
5.830.000
- 5.250.390
579.610


Pour cette somme, le Gouvernement peut, à son gré, installer des appareils téléimprimeurs où il le veut. Il peut également

prospecter de nouveaux clients et revendre le service qui est devenu sa propriété.


Cette somme à titre d’ exemple, est inférieure - de loin - à celle que devrait payer le Gouvernement pour installer un seul nouvel appareil dans le cadre du contrat actuel.


( la redevance minimum qui serait demandée serait de 75.000 Frs CFA par mois )

NOTA


Cette note à été conçue en partant du principe que le Gouvernement désirerait acquérir les appareils téléimprimeurs actuellement en service. Le prix de vente de ces appareils n’ a pas à entrer dans cette étude qui ne veut tenir compte que des chiffres permanents. La vente des appareils ( CINQ ) pourrait être négociée pour la somme globale de 900.000 Frs CFA, payable au comptant, sur un an ou sur 2 ans, au gré du Gouvernement. Les appareils sont en excellents état. Ils coûtent, neufs, hors taxe Niamey 450.000 Frs CFA. Ils continueraient d’ être entretenus par l’ A.F.P. ( entretien, fournitures pièces de rechange etc...) pour la redevance signalée dans l’ étude ( 3.500 par mois et par appareil ). Le Gouvernement pourrait également s’ il le désire, faire entretenir ces appareils par l’ O.P.T. Il n’ aurait donc plus à payer la redevance d’ entretien à l’ A.F.P.


La captation du service serait assurée - gratuitement - par l’ A.F.P. qui dispose de tout le matériel nécessaire.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique