Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-23B-002-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















72.119.jb.dh


Paris, le 19 février 1972


Monsieur H. Bembello
Secrétaire d’Etat à l’Economie Rurale
Niamey


Monsieur le Ministre,


Fidèle à ma tactique, j’ ai ’’ arrangé ’’ un peu vos arguments de façon à rendre l’affaire plus alléchante pour les bouchers français. Vous trouverez, ci-joint, la photocopie de la lettre que j’ envoie ce jour à ’’ Centrabof ’’.


Je pense que mon rôle est de ne mettre en relief que les qualités de la marchandise que nous voulons vendre - A l’acheteur d’en découvrir les défauts ainsi que les difficultés du projet.


Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.


J. Baulin


72.118.jb.dh


paris, le 19 février 1972


CENTERBOF
57, rue Ampère
75 - Paris 17e


A l’ attention de Monsieur Marhic.


Messieurs,


Je regrette de n’avoir pu répondre plus tôt à la lettre de monsieur Juris du 19 janvier dernier, car je me trouverais alors à Niamey d’où je ne suis rentré qu’hier matin. A la suite du coup de téléphone de monsieur Marhic, je m’empresse de vous transmettre les informations fournies par le Secrétariat d’Etat à L’Economie Rurale.


Race des bovins en cause


Les deux races bovins dominantes au Niger sont la race Bororo et la race Azaouack ; les croisements entre ces deux races sont fréquents.


Les poids des bovins Bororo en élevage traditionnel varient de 300 à 700 kgs avec une moyenne de 450 kgs. Leur taille se situe entre 1,40 m. et 1,70 m. ; la taille moyenne est de 1,45 m.


En station élevage, les mâles Bororos atteignent 470 kgs à 44 mois.


Les Bovins de race Azaouak sont de taille plus petite (1,25 à 1,40 m., moyenne 1,30 m.) mais présentent une très bonne conformation bouchère. Les poids des adultes oscillent entre 250 et 350 kgs pour les caches, 350 et 450 kgs pour les mâles, avec des maxima entre 500 et 550 kgs.


En station d’élevage le poids moyen des taureaux est de 490 kgs pour les animaux de 4 à 10 ans et de 410 kgs à 3 ans après la saison herbe.


Des contrôles de rendement ont été réalisés en 1971 à l’ Abattoir de Niamey (animaux en stabilation depuis 24 heures et normalement abreuvés - pesée sans tête , avec queue et rognons - pesée des carcasses) chaud avec réduction de 2%)


- pour les Azaouaks, les rendements se situaient entre 52 et 58 %, la moyenne étant à 53% (8 carcasses d’un poids moyen de 200 kgs) ;


- pour les Bororos, les rendements de deux carcasses d’animaux pesant 505 et 480 kgs étaient de 54,5 et 57,5 %.


poids des carcasses :


Au cours de l’exercice 1969-1970,le poids moyen en carcasse des boeufs produits par le ranch exploité par la SONERAN (Société Nigérienne chargée de l’exploitation des ranches et de l’exploitation des Viandes) a été de 178 kgs.


La mise en exploitation par ce ranch étant récente (octobre 1968), il est certain que le poids moyen des carcasses s’élèvera progressivement par l’amélioration des achats et des techniques d’embauche.


En quelques années, le poids moyen des carcasses produites en ranching atteindra aisément les 200 kgs .


Poids des morceaux nobles :


La découpe forfaitaire de pans traités de bovins du Niger a donné les propositions suivantes :



Désignation


Poids en kgs



Filet


1,9



Faux-filet


2,7



Rumsteak


3,6



Entre côte


3,3



Tende de tranche


6,5



Tranche grasse


3,5



Gîte à la noix


4,4



Rumsteak culotte


1,0



Jambe


2,7



Nerve de gîte


0,7



Os - déchets


15,2




45,5



Bavette


1,4


Conditionnement des morceaux


La SONERAN dispose à l’ abattoir de Niamey d’une salle climatisée pour la préparation des morceaux, d’un personnel qualifié (chef boucher européen) et d’un équipement Cryovac pour le conditionnement des morceaux en emballage sous vide.


Expéditions


A l’heure actuelle il existe un potentiel de livraison maximum de 30 à 40 tonnes par semaine, à raison d’une dizaine de tonnes par vol et pour quatre vols hebdomadaires Niamey - Paris. A partir de certain niveau, on pourrait envisager peut-être une solution ’’ chartée ’’.


Agrément de l’abattoir de Niamey pour l’exportation de viandes bovins


Au cas où l’importation de viandes nigériennes en France serait acquise, le problème de l’agrément de l’abattoir de Niamey serait facilement résolu.


Je vous prie d’agréer, Messieurs, l’expression de mes sentiments distingués.


J. Baulin



Doc. rapports par M. Baulin et retournés


lors de mon entrevue avec M. Bembello en juin 1971, à mon retour des pays de l’Est à propos de la possibilité de création d’un complexe viande - tannerie - chaussures, il m’a donné les informations suivantes :




1. M. Bukar Sha’ib a accepté en principe de réduire la taxe sur la viande, à la condition qu’en contrepartie, nous laissions entrer certains produits nigérians.


2. Un million de peaux de caprins, d’ovins et de bovins demandent à être tannées dans la région de Niamey. Ceci présuppose la création d’une société de collecte.


3. la CFAO, qui travaille depuis 25 ans dans le cuir, n’a rien fait et exporte les peaux brutes, de même que celui travaille à Maradi.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique