Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-23-051-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















69. 889. 11.


Paris, le 3 novembre 1969


M. LAYA DIOULDE

Secrétaire général de la
Commission Nationale de l’ UNESCO

Ministère de l’ Éducation Nationale

NIAMEY


Monsieur,


Dans le cadre général d’études sur les expériences éducatives et culturelles les plus originales produites par certaines radiodiffusions et télévisions africaines nous nous chargeons de recueillir quelques éléments d’information sur les réalisations du Niger dans ce domaine.


Le rôle de l’Association des Radio-Clubs est connu depuis longtemps, et les sources d’information comme les éléments d’appréciation ne manquent pas à son sujet.


Mais la lecture des collections des journaux ( quotidien : " Le Temps du Niger " et hebdomadaire : " Le Niger " ) a heureusement attiré notre attention sur une série d’émission produites dans le cadre du " RADIO-UNIVERSITÉ-CLUB " de l’ O.R.T.N. , à partir du mois de mars 1968.


Selon les comptes rendus de ces journaux ces émissions ont remporté un vif succès auprès du public, grâce, sans aucun doute, à l’active participation d’experts de l’assistance technique internationale, de nombreux hauts fonctionnaires

nigériens, de plusieurs membres du gouvernement : MM. Courmo Barcourgne ( " la zone franc " ), Maidah Mamoudou ( " l’exode rural " ), Abdou Sidikou ( " la Charte des nations Unies " ) et, notamment, du Président de l’Assemblé Nationale, M. Boubou Hama ( " la Nation ", " l’exode rural ", l " le sous développement " ).


A partir du mois de juillet 1968, nous n’ayons plus rien trouvé dans ces journaux sur les activités du " Radio-Université-Club " ( un simple entrefilet, dans le " Temps du Niger " du 7 janvier 1969, nous ayant appris la reprise des émissions ), et mêle si ce ne fut qu’une expérience de courte durée, nous restons très intéressés par le caractère particulier de ces productions radiophoniques.


C’est la raison pour laquelle, Monsieur le président nous recherchons quelques éléments d’appréciations auprès des personnalités qui, par leurs préoccupations, peuvent avoir montré de l’intérêt à ce genre d’émissions éducatives et culturelles. Et nous leur demandons de bien vouloir nous faire connaître leur opinion sur le " RADIO-UNIVERSITÉ-CLUB ", son originalité et son utilité.


Espérant que vous ne refuserez pas à notre recherche votre contribution, qui nous serait infiniment agréable et précieuse.


Nous vous prions d’agréer, Monsieur, l’expression de nos sentiments distingués.


Le Directeur.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique