Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-20-041

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















ROUTE DE L’UNITE ET DE L’AMITIE CANADIENNE


Procès-verbal de la

DRAFT

Première Réunion du Conseil Consultatif
tenue à Montréal, Canada,
aux bureaux de Lamarre Valois International Ltée
615 rue Belmont
le 3 juillet 1971, de 9:00 a.m. à 1:00 p.m.


Présents :


pour le Niger :
M. Mai-Maigana, Secrétaire d’Etat


M. J. Baulin, Conseiller technique du Président


M. J. Gauvin, Administrateur délégué du Projet




pour l’ACDI
M. P. Gouin, Administration Afrique francophone


M. A. Dubois, Officier du Projet




pour L.V.I.
M. B. Lamarre, président


M. A. Couture, ingénieur principal

M. A. Branchaud, Directeur du Projet


En présence de :


M. le président Diori Hamani (de 10 à 11 heures)
M. l’ambassadeur Charpentier (de 10 à 11 heures)


1. L’Assemblée a été déclarée ouverte par le président de la réunion, M. Mai-Maigana. L’ordre du jour proposé a été adopté.


2. Nomination des représentants des membres du Conseil Consultatif :

M. Mai-Maigana a avisé le Conseil que le Niger désignera ses représentants suite à son retour au Niger.
M. P. Gouin a avisé le Conseil que les représentants de l’ACDI seront le vice-président - Opérations et le directeur des Opérations. Pour la présente réunion, leurs substituts sont MM. P. Gouin et A. Dubois.
M. B. Lamarre a avisé le Conseil que les représentants de LVI seront MM. B. Lamarre et A. Couture et que leurs

substituts seront MM. A. Branchaud et G. Panneton.

Il a été convenu que les membres en titre du Conseil pourront désigner des substituts ayant plein pouvoir lors de chaque réunion et qu’ils auront le loisir de se faire assister par des conseillers techniques à leur discrétion.


Le Conseil a été avisé que M. J. Gauvin avait été choisi comme Administrateur délégué du Niger aux fins du Contrat de la Société LVI. Le Niger en avisera la Société officiellement prochainement.


M. A. Couture a été désigné Rapporteur de la réunion.


3. Rapport mensuel :
La Société a présenté son premier rapport mensuel des activités et de l’avancement du projet. L’ordonnancement des activités sous forme de diagramme montrant le cheminement critique des événements a été également présenté.


Les membres du Conseil ont noté particulièrement les points suivants :

La première phase des travaux servira à réaliser les études préliminaires qui permettront d’une part de retenir les solutions techniques les plus appropriées pour le calcul de la chaussée de la route en fonction de la disponibilité des matériaux locaux (la terite, sable, argile, pierre, etc.) et d’autre part, à préparer une estimation préliminaire détaillée du coût du projet basée sur les quantités calculées de matériaux à déplacer et sur le résultat des essais de laboratoire en ce qui concerne la stabilisation de la base de la route.
Les travaux à date ont suivi le calendrier établi et il est prévu que le rapport de première phase pourra être présenté au début du mois de septembre.
La première mission technique de la Société sur le site du projet a pu recueillir suffisamment d’informations pour pouvoir procéder à la sélection d’un corridor de la route qui assure un tracé économique et pour pouvoir conclure que la base de la route sera différente suivant la nature du sol, et par conséquent, que la route sera divisée en tronçons de conception différente.

Cette première mission a aussi permis de s’assurer que le développement de puits d’eau le long du tracé est économiquement possible. En particulier, de Goudomaria à N’Guigmi, la nappe d’eau captive sera exploitée et il est anticipé que chaque puits pourra fournir un débit complément suffisant. Entre Gouré et Goudomaria, la nappe phréatique devra être utilisée et l’espacement des puits dépendra du débit qu’il sera possible d’obtenir à chacun d’eux. Des essais séismiques et de résistivité serviront à préciser la planification de projet dans ce secteur.


4. Missions techniques :
Un compte-rendu sommaire a été donné des résultats de la première mission technique sur le site du projet. De même, le planning de la deuxième mission présentement en route vers N’Guigmi a été passé en revue.
Pour ces deux missions, l’ACDI a bien voulu mettre à la disposition de la Société deux véhicules tout-terrain Toyota qui ont été d’une grande utilité et qui ont contribué au succès de ces missions.
Le planning d’une troisième technique dont le début est prévu pour le 15 juillet a été circulé


5. Choix du corridor de la route et photo-mosaïque  :
A l’occasion de l’arrivée de monsieur le président Diori Hamani et de monsieur l’ambassadeur Charpentier, l’ordre du jour a été modifié pour discuter du tracé de la route. Les photo-mosaïques à échelle 1 ;50000 montrant le corridor de la route, la tracé préliminaire de la ligne de centre et l’identification des différents sols rencontrés ont été examinés.


Le corridor montré sur cette mosaïque a été discuté et les membres du Conseil ont indiqué leur accord.


6. Campement des cadres  :
Une copie préliminaire des devis et documents d’Appel d’Offres du campement des cadres a été circulée aux membres du Conseil. Les besoins ont été discutés préalablement au cours d’une visite à Niamey en mai dernier, et le devis est basé sur ces besoins.


Après examen des plans des maisons mobiles, et discussions quant au type de maisons (roulottes, camper, etc.) ; superficies et coûts, les membres du Conseil ont indiqué leur accord pour procéder immédiatement aux appels d’offres de ce campement, étant donné que les délais de fabrication et de transport sont sur le cheminement critique du projet.


7. Personnel para-militaire et aménagement du campement de la main d’oeuvre  :
Les clauses du contrat de la Société à ce sujet ont été revues. Il est prévu que le Niger facturera au Projet des taux forfaitaires qui incluront :


les salaires de la main d’oeuvre
les salaires des militaires officiers et sous-officiers et des administrateurs du campement
les charges sociales et bénéfices marginaux
les coûts d’approvisionnement du campement

les coûts de fourniture du campement et de son entretien
le transport des effectifs hors chantier
une surcharge sur les coûts précédents pour tenir compte des co$uts du Niger pour le représentant du Président, le représentant de l’armée et les frais du bureau de la Présidence entre autres pour le recrutement de la main d’oeuvre.


Les besoins du campement de la main d’oeuvre ont fait l’objet d’un mémoire qui a été circulé précédemment. Après discussion, il a été proposé que le Niger étudie cette question et que des taux soient proposés. M. J. Gauvin étudiera SNGTN.
Nigérienne
la question lors de son prochain voyage au Niger.
Le Niger considérera la possibilité de désigner une personne ou une Société qui aura la responsabilité de l’administration de ce campement et avisera la Société et l’ACDI prochainement.


8. Le ciment  :
Un mémoire en date du 6 mai concernant les disponibilités de la cimenterie de Malbaza et le prix de vente du ciment a été circulé et discuté.


Il a été de plus noté que le Niger avait avisé l’ACDI que le ciment serait vendu au projet au coût marginal de fabrication. Cependant, la méthode de calcul du coût marginal n’a pas été établie, et suivant les hypothèses de base admises dans ce calcul, le coût peut varier considérablement.


Après une discussion, une méthode de calcul a été proposée comme suit :


C1 : Coût total annuel de fabrication dans le cas où l’usine ne fabrique que le ciment requis par le marché local du Niger (18000 à 20000 tonnes).


C2 : Coût total annuel de fabrication dans le cas où l’usine fabrique le ciment requis par le marché local plus le ciment requis par la Route (30000 à 32000 tonnes).


DT : Tonnage de ciment fabriqué pour la Route


Coût marginal par tonne=(C2 - C1 )/ DT


Le Niger étudiera les coûts de fabrication du ciment et la formule proposée et en discutera avec ls administrateurs de la cimenterie. Une proposition chiffrée sera formulée par la suite.


9. Bureau à Niamey  :
La Société aura besoin d’un bureau à Niamey pour les fins du Projet. Elle formulera une proposition quant aux coûts et l’équipement que ce bureau comprendra et la soumettra à l’approbation du Niger et de l’ACDI. La Société compte installer

ce bureau dans une villa qui pourra aussi servir à recevoir son personnel de passage à Niamey, et le représentant de l’ACDI pour le projet.


10. demande de déboursements - Juillet 1971  :
La Société présenta les demandes de déboursements prévues à l’échéancier de son contrat pour juillet 1971. Après approbation du Niger, elles furent remises aux représentants de l’ACDI pour paiement.


11. Etude des transports aériens  :
Ce sujet a été reporté à la prochaine réunion.


12. Prochaine réunion  :
La prochaine réunion a été fixée tentativement aux 21 et 22 septembre prochain à Niamey .


13. Divers  :
La Société a mentionné qu’il était parfois long et difficile d’obtenir les visas et permis douaniers nécessaires au transport du matériel et des matériaux à travers le Nigéria.


Elle prie le Niger de bien vouloir considérer la possibilité de conclure une entente diplomatiques entre le Niger et le Nigéria qui pourrait faciliter le passage en transit du matériel et des matériaux à travers le Nigéria.


14. L’ordre du jour étant épuisé, l’assemblée a été levée vers 1:00 p.m. Le procès-verbal sera circulé par le rapporteur dès sa préparation. Chaque membre du Conseil pourra faire parvenir ses
commentaires sur le procès-verbal par écrit au président et au rapporteur dès réception. Le procès-verbal sera approuvé à la prochaine séance du Conseil après discussion et amendement s’il y a lieu.


Montréal, le 10 juillet 1971


Préparé par : Armand Couture, Rapporteur


Approuvé :

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique