Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-20-019

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















Présidence de la République du Niger
Le Conseiller


71.466.jb.dh


Paris, le 16 juillet 1971


Monsieur Bernard Lamarre
615, rue Belmont
Montréal


Personnel et confidentiel


Bien cher Ami,


Vous vous le rappelez sans doute, je me suis toujours étonné des logements que je considère ultra-luxueux, réservés au personnel canadien


Le jour de la grande discussion à Montréal, vous nous aviez dit que le prix unitaire de ces maisons mobiles serait de 5.400 dollars, ce qui avait calmé mes appréhensions. D’autant qu’à l’époque je n’avais pas lu les "instructions aux soumissionnaires" dont un exemplaires avait été remis à M. Mai’ Mai’gana et un autre à moi-même.


Je viens de les lire, et j’y trouve de quoi confirmer mes appréhensions : il s’agit vraiment de logements ultra-luxueux. Je n’en veux pour preuves que les quelques caractéristiques que voici :



1 - Le devis descriptif prévoit, entre autres, par logement :


a. une unité de climatisation isolée mécaniquement de la maison mobile pour réduire au minimum les bruits et les vibrations, ce qui signifie que lorsque vous-même et votre personnel arriverez à Niamey, les chambres du Grand Hôtel - où les climatisateurs sont scellés dans le mur - vous paraîtront beaucoup moins confortables que les maisons perdues dans le désert entre Gouré et Diffa ;


b. des thermostats d’une sensibilité de 1,5 Farenheit, ce qui, si ma mémoire est bonne, est l’équivalent de ceux de l’hôtel Bonaventure à Montréal.


2 - La recherche du confort va jusqu’à prévoir deux sécheuses, alors que dans cette partie du monde, il suffit d’étendre le linge sur une corde pendant un quart d’heure pour qu’il soit sec. Sans compter qu’un linge séché au soleil est beaucoup plus sain.


3 - Vous prévoyez des frigidaires de 11 pieds cubes par maison mobile familiale : ils seront certainement les plus grands de Niamey, mis à part peut-être celui de l’ambassadeur des Etats-Unis.


4 - Vous prévoyez une baignoire par maison mobile : je ne crois pas que les chambres du Grand Hôtel de Niamey en soient pourvues.


5 - Vu que seuls les célibataires auront accès, si je ne m’abuse, à la cuisine communautaire, je vois mal la commande d’une cuisine roulotte pouvant servir 100 repas par jour, 35 personnes à la fois par repas.


6 - Vous demandez 17 unités mobiles familiales et 10 unités mobiles garçonnières. Etant donné que chacune de ces dernières abritera deux personnes puisqu’il y a deux chambres à coucher, cela signifie que la capacité de logement au camp est suffisante pour 17 familles et 20 célibataires. Alors que si je ne me trompe, même en comptant M. Gouvin, le Lieutenant Alichina et M. Talba, on arrivera difficilement à ce chiffre.


7 - Vous demandez une unité mobile de réfrigération avec possibilité d’entreposage pour toute la population du camp pour 30 jours.


8 - Vous demandez en plus une allocation de 15.000 dollars pour l’achat de menus articles, meubles, etc. supplémentaires.


L’unité va coûter beaucoup plus de 5.400 dollars, puisque le dépôt de garantie que vous exigez pour les 34 unités est de 40.000 dollars, cette somme étant censée représenter au minimum les 10% du montant total de la soumission, soit 400.000 dollars. Cela signifie que l’unité va coûter plus de 10.000 dollars. C’est d’autant plus regrettable que dans le projet initial, ce qui était pour le campement étranger était de 200.000 dollars et non de 400.000 dollars au minimum.


J’ai bien peur que tout cela ne réduise encore davantage les crédits réservés à la construction de la Route de l’Unité et de l’Amitié Canadienne ou ne la rende particulièrement onéreuse, ce qui ne manquerait pas de nous créer des ennuis avec l’ACDI, ou de créer des ennuis à nos nombreux amis que nous comptons dans cet organisme.


Je serais très heureux de recevoir vos commentaires.


Dans l’attente, je vous prie d’agréer, bien cher Ami, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique