Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

C-019-003-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















PARIS - OUTRE - MER


13.6.69


Senghor, pour venir à bout de ses syndicalistes, qui ont emboîté le pas aux étudiants, a proclamé l’ état d’ urgence. Face à l’ agitation, le Gouvernement est obligé de durcir ses positions et de recourir à la rigueur de la loi. En a-t-il les moyens ? C’ est toute la question. Les grèves déclenchées par les postiers ou les employés de banque sont illégales. La procédure d’ arbitrage n’ a pas été respectée. Le ministre du Travail constate que les travailleurs ont de plus en plus tendance "à se faire justice eux-mêmes". Certains exigent des avantages plus importants que dans les pays développés, l’ indépendance avec les avantages du colonialisme. Appliquer la loi ? La grève des employés de banque est rupture de contrat qui implique la démission automatique du gréviste. Selon le code du travail, toute grève illégale entraîne la perte du droit à l’ indemnité de préavis et aux dommages-intérêts pour rupture de contrat. Les grévistes iront-ils jusqu’à l’ épreuve de force ? Le recrutement de "briseurs de grève" les fait évidement réfléchir. Ils estiment d’ ailleurs le procédé illégal. Mais tout cela est palabre. La grève générale, que Senghor qualifiait de "déraisonnable et antinational a été décommandée. ’Union nationale des travailleurs du Sénégal a éclaté, et c’ est finalement la tendance "dure" qui a rapporté son mot d’ ordre. Contre les syndicats, Senghor pouvait faire jouer la brousse, qui considère que les travailleurs des villes sont de singuliers privilégiés. Pour Senghor, ces grèves "téléguidées de l’ étranger" sont destinées à faire peur aux investisseurs, et cela, dit-il, "à l’ insu de la majorité des travailleurs qui sont de bonne foi". mais le propos le plus lucide de Senghor est celui-ci : "Un pays perpétuellement livré aux grèves a l’ air de choisir entre l’ anarchie et la régression économique ; il n’ attire pas les capitaux". Le Sénégal a toujours été remuant, insatisfait. C’ est pourtant le pays où les salaires sont les plus élevés, où l’ an dernier le SMIG était le plus élevé de toute l’ Afrique francophone. Le drame, c’ est que le troisième Plan de développement ne prévoit, pour les quatre prochaines années, que la création de 30.000 emplois. On conçoit que Senghor envisage de confier à un Premier ministre la gestion du secteur économique et social. Après tout, cette agitation peut servir les desseins de Senghor, si celui-ci profitait de la semonce pour réorganiser les structures politiques sénégalaises. Il restera toujours le problème économique. ce n’ est pas le plus simple. Et ce n’ est pas en menaçant de quitter l’ association eurafricaine que le Sénégal trouvera la solution. A noter que le Sénégal n’ est pas le seul pays qui, Bruxelles, rue dans les brancards.

En revanche, en Côte d’ Ivoire , malgré une certaine stagnation, l’ optimisme règne. Les autorités estiment qu’ en 1980 Abidjan sera une vile de un million d’ habitants. Dès cette année, mise en chantier de 4.500 logements en éléments préfabriqués importés Norvège. Sur le plan du développement, Diawara, de passage à Paris, a indiqué que le rythme de croissance atteint dans les dix dernières années, serait maintenu (production intérieure brute 8%, revenu par tête d’ habitant 5%). Sept options guideront l’ action économique du Gouvernement : ouverture économique vers l’ extérieur, coopération avec les voisins (Ghana, Mali et peut-être Guinée), promotion de petites et moyennes entreprises ivoiriennes, politique sélective de formation professionnelle (en fonction des besoins nationaux), participation générale à l’ effort de développement et au bénéfice de la croissance, équilibre des économies régionales.


Sékou Touré va épurer l’ Armée guinéenne. Mieux, une partie de ses effectifs seront reconvertis. Ils participeront à des actions de développement rural et formeront des unités de production de coton, riz et arachide. 900 militaires sont, en outre, invités à prendre leur retraite.


Tombalbaye , qui sera reconduit dans ses fonctions le 15 juin, entend que son second septennat soit social. Parmi les mesures envisagées : un code du commerce. Le commerce étranger devra obéissance aux lois nationales, africaniser son personnel, réinvestir une part importante de ses bénéfices.


L’ Espagne va implanter en Afrique un réseau d’ agents commerciaux officiels afin d’ intensifier les échanges, notamment avec les Etats du golfe de Guinée.


La France participera au financement de l’ ensemble hydro-électrique de Kinguélé, au Gabon. Coût du projet : 2,5 milliards CFA. La Caisse centrale consentira une dotation de 1 milliard. Le complément proviendra d’ un prêt à long terme de 900 millions et d’ un crédit fournisseur de 600 millions pour l’ équipement de l’ usine, dont la puissance, dans un premier temps, sera de 16.900 KW.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique