Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

B-033-001-002

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















Traduction de la lettre de

DE DANSKE SUKKERFERFABRIKKER


Copenhague, le 5 juin 1968


Monsieur


Projet de sucrerie au Niger.


Nous avons le plaisir de nous référer à votre lettre du 4 mai adressée à Monsieur loft, par laquelle vous lui communiquiez les réponses aux diverses questions portées au questionnaire que avions transmis en son temps.


Nous avons pu entre-temps étudier attentivement lesdites réponses, et avons donc le plaisir de vous informer que sur le plan technique le terrain est maintenant déblayé autant que cela se peut par un échange de correspondance ; nous envisageons actuellement la possibilité de nous rendre sur les lieux de l’ usine projetée, dans le but de procéder à une étude des conditions locales.


Ce pendant, il y aurait une ou deux questions que nous aimerions pouvoir élucider. En partant des renseignements que vous nous avez communiqués, nous avons l’ impression qu’ il est dans les intentions des autorités du Niger de mettre sur pied un projet agricole pour la culture de la canne.


Nous supposons que ceci signifie que l’ usine aura à organiser elle-même la culture de la canne, sans avoir à compter pour ses approvisionnements sur les cultivateurs individuels.


Nous pensons que c’ est la seule façon de s’ assurer une culture efficace de la canne dans une nouvelle région, et ce dans un délai raisonnable. Nous avons eu connaissance de quelques cas qui se sont produits dans d’ autres parties du monde ; la nouvelle sucrerie s’ est trouvée dans une position particulièrement difficile pendant trois à cinq ans , parce qu’ elle a dû compter sur des approvisionnements de cultivateurs qui se ont avérés absolument inadéquats. Il est donc important de savoir exactement ce qui est prévu à cet égard pour la nouvelle usine au Niger, et comment le projet agricole sera conçu et organisé.


Notre seconde question se réfère au financement de l’ usine. Ainsi que nous vous l’ avons dit, notre société est disposée à envisager ; une participation en qualité d’ actionnaire, et il se pourrait également qu’ un financement d’ une certaine importance puisse être obtenu d’ organismes officiels danois. Lors de vos


discussions avec Monsieur Loft au début de mars, vous avez indiqué que diverses possibilités existaient pour un financement par des organismes officiels du Niger. Pourrions- nous vous demander de nous indiquer avec un peu plus de détails le mode ce financement tel que vous l’ envisagez.


Le gouvernement du Niger est-il disposé à participer en qualité d’ actionnaire par exemple avec notre société et d’ autres conditions danois ? Dans un tel cas, en tant que majoritaire ou minoritaire ?


Habituellement, dans des cas semblables, le capital social ne couvre qu’ une petite partie des investissements globaux. Il est bien possible qu’ à part le capital social, un financement du Danemark même puisse être obtenu sous forme de crédit ou d’ emprunt à long terme. Y a-t-il une possibilité similaire au Niger pour des emprunts à long terme qui serviraient par exemple au développement agricole de la culture de la canne, ou autrement.


Nous comptons sur vous pour une réponse à ces questions dès que possible afin que nous puissions poursuivre l’ étude de ce projet, la prochaine étape devant probablement comporter l’ envoi au Niger d’ un ou plusieurs techniciens de notre société.

Veuillez agréer.....

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique