TEST Balises

  • Recherche textuelle
  • Brèves
{{{L’albatros[[Genre d’oiseaux palmipèdes, de la famille des longipennes, qui habitent les mers australes et qui sont très voraces.]]}}} {{S}}ouvent, pour s’amuser, les hommes d’équipage _ {{P}}rennent des albatros, vastes oiseaux des mers, _ {{Q}}ui suivent, indolents compagnons de voyage, _ {{L}}e navire glissant sur les gouffres amers. {{A}} peine les ont-ils déposés sur les planches, _ {{Q}}ue ces rois de l’azur, maladroits et honteux, _ {{L}}aissent piteusement leurs grandes ailes blanches _ {{C}}omme des avirons traîner à côté d’eux. {{C}}e voyageur ailé, comme il est gauche et veule ! _ {{L}}ui, naguère si beau, qu’il est comique et laid ! _ {{L}}’un agace son bec avec un brûle-gueule[[Pipe à tuyau très court.]], _ {{L}}’autre mime, en boitant, l’infirme qui volait ! {{L}}e Poète est semblable au prince des nuées _ {{Q}}ui hante la tempête et se rit de l’archer ; _ {{E}}xilé sur le sol au milieu des huées, _ {{S}}es ailes de géant l’empêchent de marcher. {Charles BAUDELAIRE}[[Charles-Pierre Baudelaire est un poète français, né à Paris le 9 avril 1821 et mort dans la même ville le 31 août 1867 (à 46 ans). « Dante d’une époque déchue » selon le mot de Barbey d’Aurevilly, nourri de romantisme, tourné vers le classicisme, à la croisée entre le Parnasse et le symbolisme, chantre de la « modernité », il occupe une place qui lui est propre dans l’histoire littéraire du XIXe siècle.]] (1821-1867)
Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique