La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
Annexe XI
Lettre adressée de sa prison par le Docteur Djessou Loubo au président Houphouët-Boigny

Dr Djessou
Yamoussoukro, le 20-5-64

Monsieur le Président de la République

Après vous avoir écouté le 27-1-64 et après notre entre­vue de ce jour 20-5-64, à la suite de mes décla­ra­tions du 27-1-64 et du 12-2-64, je me place aujourd’hui plus pro­fon­dé­ment devant ma cons­cience de citoyen Ivoirien, d’homme poli­ti­que et de res­pon­sa­ble de famille. Considérant les res­pon­sa­bi­li­tés suc­ces­si­ves que vous avez jusqu’ici eu à me confier, convaincu que vous pouvez encore m’offrir des pos­si­bi­li­tés de me réha­bi­li­ter au ser­vice du pays, je me dois, Monsieur le Président de la République, de vous remer­cier et de vous livrer le fond de ma pensée.

1° Sur le plan de ma posi­tion phi­lo­so­phi­que :

Je suis maçon de la Grande Loge de France. Le Grand Orient de France est la 1re ins­ti­tu­tion maçon­ni­que ici depuis plus de 50 ans. Face à l’esprit laïque et anti-reli­gieux des maçons du Grand Orient : Cadorel, Lhuillier, Garcy, Aoulou et Mockey, j’ai été amené à ins­ti­tuer ici un ate­lier de la Grande Loge de France. Avant notre indé­pen­dance, tous ces ate­liers tra­vaillaient sous les aus­pi­ces des obé­dien­ces fran­çai­ses. En 1961, j’ai décidé la créa­tion d’une obé­dience Ivoirienne, auto­nome, la Grande Loge de C Ivoire. La décla­ra­tion de prin­cipe de cette obé­dience et les sta­tuts vous sont connus. Nos affir­ma­tions, dans ces docu­ments, de croyance en un Dieu créa­teur, le fait d’inter­dire de nos réu­nions des dis­cus­sions poli­ti­ques et reli­gieu­ses et notre ferme déter­mi­na­tion de res­pec­ter les ins­ti­tu­tions de notre République qui auto­ri­sent nos réu­nions, ont pro­vo­qué de la part de cer­tains frères blancs une cer­taine oppo­si­tion sinon une hos­ti­lité contre notre obé­dience nais­sante. Je sou­li­gne bien que la France maçon­ni­que rituelle et tra­di­tio­na­liste n’a pris aucune ini­tia­tive d’orga­ni­sa­tion d’un com­plot. Mais cer­tains maçons,

1 2 3 >>
Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site