Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.
La politique africaine d’Houphouët-Boigny
Table des matières

AVANT-PROPOS

PRÉFACE

LA DÉSTABILISATION DU RÉGIME GHANÉEN
De l’antagonisme actif…
… à l’offensive contre Accra
Le Ghana reste un concurrent

LA MISE EN QUARANTAINE DE LA GUINÉE
Les défis guinéens et l’atout français
Offensive généralisée contre Sékou Touré
L’échec du département d’État
De l’action psychologique aux tentatives de « subversion »
Paris suit toujours Abidjan

LA HANTISE DE L’UNITÉ NIGÉRIANE
Convergences politiques et crainte géopolitique
Dans l’expectative de l’effondrement
De l’appui clandestin…
… au soutien diplomatique officiel
Priorité à la désintégration du Nigeria
La reconnaissance du Biafra, « prélude à la 2e guerre du Nigeria »
L’isolement croissant d’Ojukwu
Avril 1969 : début de la « 3e guerre du Nigeria »

LA MANIPULATION DES ÉTATS FRANCOPHONES
Échec, défi, fidélité et difficultés
L’U.A.M., instrument plus efficace
Réanimation momentanée du Conseil de l’Entente
Sédition anti-ivoirienne
Paralyser Dakar, isoler Conakry…
… et tenter de dédouaner Tshombé
Le double objectif de la « double nationalité »
Effondrement du Conseil de l’Entente et faillite de l’O.C.A.M.
Le M.E.O.C.A.M. : seule réussite incontestable

L’O.U.A. OU LA FIN DU REVE UNITAIRE
Une organisation impotente mais rétive
Pour Tshombé, contre l’O.U.A., Bruxelles et Washington
L’affaire rhodésienne : de l’ambiguïté à l’agressivité
Le champion solitaire du dialogue avec Pretoria

POSTFACE

INDEX DES NOMS CITÉS

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique