Conseiller du Président Diori
Postface

Cet ouvrage était à l’impres­sion quand j’eus à faire face à une cam­pa­gne de presse orches­trée de toute évidence par Abidjan. Elle venait confir­mer la per­sis­tance de la hargne du pré­si­dent Houphouët-Boigny à mon égard, et dont j’avais cité quel­ques échantillons au début de cet ouvrage.

Hargne certes, mais aussi esprit de suite remar­qua­ble tou­chant à l’obses­sion. Cela fait dix-sept ans que j’ai pré­senté ma démis­sion de conseiller, au Chef d’État ivoi­rien ; dix-sept ans que je n’ai pas mis les pieds en Côte d’Ivoire ; dix-sept ans durant les­quels mon inté­rêt pour ce pays ne s’est exprimé qu’à tra­vers deux livres consa­crés à la poli­ti­que afri­caine et à la poli­ti­que inté­rieure du pré­si­dent Houphouët-Boigny.

Par une coïn­ci­dence aussi curieuse que carac­té­ris­ti­que, le lan­ce­ment de cette cam­pa­gne se situe au len­de­main du succès de la droite aux élections légis­la­ti­ves du 16 mars 1986, en France. Qu’on en juge.

Vingt-quatre heures avant la for­ma­tion du gou­ver­ne­ment de M. Chirac, un ancien offi­cier de police devenu jour­na­liste me deman­dait une entre­vue pour dis­cu­ter de mon “action dés­ta­bi­li­sa­trice en Côte d’Ivoire”. Le len­de­main, un offi­cier de gen­dar­me­rie parmi les plus célè­bres, se pré­sen­tait aussi comme jour­na­liste pour m’entre­te­nir du même sujet. Quarante-huit heures encore et parais­sait dans le “Journal du Dimanche” du 23 mars 1986 un arti­cle inti­tulé “Foccart de retour” me qua­li­fiant de “plus farou­che adver­saire d’Houphouët-Boigny” , et lais­sant enten­dre que “le gou­ver­ne­ment Chirac” s’inté­res­se­rait très bien­tôt à ma modeste per­sonne (Annexe A). Cet inté­rêt inu­sité m’a amené à réta­blir les faits, à savoir que j’avais été conseiller du Président de la Côte d’Ivoire, poste dont j’avais démis­sionné parce qu’hos­tile à sa poli­ti­que pro-bia­fraise, et que je m’étais limité à écrire deux ouvra­ges de

1 2 3 >>
Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique