Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.
Conseiller du Président Diori
Annexe VI
Lettre du Général De Gaulle adressée au Président Diori (ndlr)

LE GÉNÉRAL DE GAULLE

Paris, le 26 septembre 1967

Monsieur le Président,

Vous m’avez écrit pour me faire part du souhait exprimé par votre gouvernement de voir la mise en exploitation des mines d’uranium du Niger contribuer au renforcement de la coopération qui existe entre nos deux pays.

À cet effet, vous suggérez la création d’un organisme franco-nigérien dont l’objet serait précisément d’élargir et d’approfondir notre coopération.

Le gouvernement français est disposé à envisager la création d’une commission dont le rôle serait de déterminer, pour une période donnée, les projets qui, dans le cadre du plan de développement du Niger, pourraient bénéficier d’un concours particulier de l’aide française.

En raison de l’effort accru qui serait dès lors consenti par la France en faveur du développement du Niger et afin d’harmoniser ces diverses interventions, il y aurait probablement avantage à ce que cette commission ait également à connaître des opérations dont la réalisation sera financée par les redevances minières perçues par le Niger au titre de l’exploitation de ses réserves uranifères.

Si cette proposition rencontre votre agrément, les modalités de fonctionnement de cette commission pourront être étudiées par nos deux gouvernements.

Veuillez croire, Monsieur le Président, à ma haute et cordiale considération.

C. de Gaulle

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique