celle-ci réap­pa­raisse au moment où le pre­mier acte de poli­ti­que étrangère du nou­veau Premier minis­tre fran­çais est d’aller rendre visite au pré­si­dent Houpouët-Boigny, qui lui a réservé un accueil digne d’un chef d’Etat, n’est évidemment pas for­tuit. Si Abidjan n’est pas res­pon­sa­ble de cette résur­gence, il n’est pas dou­teux qu’on a choisi là-bas de saisir la balle au vol. Et de faire passer un mes­sage dans lequel les prin­ci­paux « enne­mis » du régime seraient dési­gnés… par leur nom. Du passé fai­sons table rase ?

T.P.
Lundi 5 mai 1986

<< 1 2 3 4 5
Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique