Ouvrages

Ouvrages

  • Gilbert Comte [1], si proche des deux chefs d’Etat, me disait il y a bien longtemps : « Nous admirâmes Houphouët, nous aimons Diori. » Cette opinion se trouve partagée par de très nombreux observateurs qui ont suivi l’évolution de l’Afrique francophone depuis la Loi-Cadre de 1956. À l’orée des années soixante, face à Félix Houphouët-Boigny, prestigieux fondateur du Rassemblement Démocratique Africain (RDA), ministre d’État français, leader du territoire le plus riche de l’A.O.F., le président Hamani Diori, (...)

  • Face au nationalisme arabe
  • L'analyse marxiste, basée sur la lutte des classes, ne peut, à elle seule, aider à la compréhension de la réalité ivoirienne. Une analyse partant des contradictions inter-tribales ne peut, non plus, en donner une image satisfaisante, dans la mesure où la personnalité du président Houphouët-Boigny, du « Patron », du « Vieux », tient la scène à elle toute seule. Le reste ne compte pratiquement pas, ou presque pas. Le Parti ? Avec des dirigeants choisis par le président lui-même, des congrès préparés (...)

  • Mon précédent ouvrage La politique africaine d'Houphouët-Boigny a connu un certain succès puisque la première édition a été épuisée en dix mois. Succès qui a nécessité une seconde édition. Et pourtant le sujet était ardu. Les livres sur l'Afrique sont peu recherchés, l'éditeur n'avait aucune expérience en la matière, le prix de vente paraissait prohibitif et surtout la presse de langue française, Le Monde et Ouest-France mis à part, avait observé un silence à la fois amusant et ridicule, à l'expérience (...)

  • AVANT PROPOS En ce début d'automne 1988, les organes d'information ivoiriens, et par conséquent leurs lecteurs et auditeurs, continuent à ignorer la situation à laquelle la Côte-d'Ivoire fait face. Au plan économique, le pays se trouve au stade du dépôt de bilan mais les lecteurs de Fraternité Matin n'en savent rien. Ils ignorent que le président Houphouët-Boigny a demandé à la France une nouvelle avance de 260 milliards de francs CFA. Ils ne se doutent pas que le Fonds Monétaire International, la (...)

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique