N-20-005-001

CENTRE D’INFORMATION DU NIGER

13,Boul. Haussmann
PARIS IX

le 13 octobre .1969

S.E. Monsieur Hamani Diori
Président de la République du Niger
Niamey

TAITBOUT 59-58
50-40
LE DIRECTEUR

ANALYSE DU RAPPORT CANADIEN SUR LA « ROUTE DE L’UNITE »

RENTABILITE ECONOMIQUE

  • 1°. « A moins de développer la pêcherie sur le Lac Tchad, la route ne sera pas rentable » (p.2)
    • a. Or, dans le rapport du ministère des T.P. remis en septembre à Ottawa il était dit, en page 2, que l’un des buts de la route est précisément de développera pêche lacustre .
    • b. Le rapport ne prend pas en considération non plus perspectives minières et agricoles.
  • 2°. Le rapport rejette, comme minimum de rentabilité, le chiffre de 6.000 T/an donné par la BCEOM, et considère que ce chiffre devrait être porté à 18-24.000 T/an (8.)
    Sur quelles bases ? D’autant qu’il n’est pas précisé si la rentabilité est fonction d’un investissement de 13 ou de 8.000.000$ .
  • 3°. Le rapport dit que l’eau existe en abondance dans le sous-sol tout le long de la route, qu’il faudra creuser des puits tous les 8 kms - ceci est compris dans les estimations - et que ces puits accroîtront « certainement » l’activité économique de toute la région (p.45).

RENTABILITE POLITIQUE

« Politiquement, la justification de la Route est très forte. De fait, la région de l’Est du Niger est isolée du reste du pays... L’économie du Nigeria est la seule à profiter des territoires de l’Est du Niger » (p.45)

ESTIMATION DU COUT DE LA ROUTE

Une simple comparaison avec le rapport de la mission canadienne chargée de l’étude des phosphates de Tahoua montre, semble-t- il, que le chapitre du « personnel canadien » (p. 41) est surévalué de quelque 50%. En effet, le calcul pour Tahoua donne 2.000$ par cadre et par mois, alors que celui de la Route envisage 3.500 par expatrié et par mois « y compris les volontaires ». Or,

ce poste représente 2.135.000 $ a lui seul, soit 25% du coût total de la Route dans l’alternative « exécution directe ».

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique