N-20-034


ADMINISTRATEUR

SNGTN Nigérienne

= 94$ 65$
+ transport
Maï

SNGTN ?
Administrateur
Délégué du Niger ?

CENTRE D’ INFORMATION DU NIGER

TAIBOUT 59-58’

LE DIRECTEUR

13 bis , RUE LAFFITE
PARIS - IX e

LA ROUTE DE L’ UNITE

Un certain nombre de problèmes de détail certes, mais d’ une très grande importance pour le succès du projet, restent à régler, et je crois qu’ il faut leur attribuer une attention particulière afin qu’ une solution leur soit trouvée de toutes façons avant notre départ pour le Canada. Voici ces problèmes :

1. Le prix du ciment

M. Couture, que j’ ai rencontré ce matin, m’ a dit qu’ au cours de la discussion que le Président avait eue avec M. Gouin, il lui avait proposé de vendre le ciment de la SNC, aux constructeurs de la Route, à « un prix marginal ». Il s’ agit de savoir exactement quel est ce prix marginal, indispensable pour l’ évaluation définitive du projet par l’ ACDI et Lamarre-Valois.

Je pense pour ma part qu’ il faudrait nous en tenir à 50-52 dollars comme prévu dans l’ étude de De Lew Cather, alors qu’ il semble que M. Gouin s’ attende à un prix inférieur.

2. Le problème de la main d’ oeuvre

Il est d’ une importance capitale que nous disposions d’ un organisme susceptible de facturer la main d’ oeuvre - qu’ il s’ agisse de volontaires ou du personnel qualifié -. L’ ACDI comme Lamarre-Valois sont d’ accord pour que nous agissions de la sorte. Cet organisme peut être la Jeunesse et les Sports, ou toute autre entreprise ou ministère. En effet, les choses se feront de la façon suivante :

a. Cet organisme, qui sera chargé par l’ Etat de fournir la main d’ oeuvre à l’ entreprise, appliquera les barèmes en vigueur au Niger, augmentés de 50% pour « frais de gestion » ;

b. sur la base de ces calculs, Lamarre-Valois décidera de la somme qu’ il faudra que l’ Agence mette à la disposition du Niger pour couvrir ses frais majorés ;

c. comme la PAM participera à l’ alimentation de ces personnels, alimentation

qui a été calculée comme étant à la charge du gouvernement et entrant dans les fonds prévus pour les volontaires, comme d’ autre part, les Etats-Unis sont prêts, semble-t-il, à mettre à la disposition des travailleurs de la Route les vêtements de travail, il en découle qu’ il y a des bénéfices appréciables à faire sur les 650.000 dollars prévus par De Leuw Cather pour l’ alimentation et la paye des travailleurs, sans compter que ceci peut être augmenté dans de grandes proportions.

PRN  ?
à Route
mais à SNGTN
Couture faire Zézy

Je pense que dans l’ immédiat, il s’ agit d’ étudier avec M. Abdou Gaoh et le lieutenant Alichina, le barème des salaires pour les personnels prévus - ils en ont la liste détaillée - et faire des prévisions budgétaires en calculant comme si la nourriture et l’ habillement étaient fournis par nos soins.

Il faudrait également que cet organisme soit mis rapidement sur pied pour que l’ achat du matériel de campement soit effectué par soins, car il y a là aussi des bénéfices à réaliser.

J’ insiste beaucoup sur ces deux points : salaires plus équipements de campement, car il faudrait à tout prix remettre en état la route Gouré-Zinder. En effet, M. Kaziendé m’ a dit que cette route ne pourrait pas supporter des charges supérieures à 5 tonnes/essieu. Or, les transports de ciment et autres seront de 9 tonnes/ essieu. Je crois que si nous pouvons disposer de fonds non budgétaires, nous pourrions les consacrer à l’ amélioration de cette partie du réseau routier.

3. Le problème de Monsieur Zézy

Monsieur Couture, faisant preuve d’ une très grande bonne volonté, demande que M. Zézy soit détaché aussi rapidement que possible des Travaux Publics et affecté à Montréal.

Je suppose que ceci nécessitera un certain nombre de mesures administratives qu’ il convient de prendre d’ urgence si nous voulons que M. Zézy puisse acquérir une expérience dans la construction routière de « A » (préparation des plans, devis, etc. à Montréal), jusqu’à « Z » (les derniers travaux à N’Guigmi, la remise en état du matériel et de la route prête à être livrée au Niger).

4. L’ affaire Talba

Sous le sceau du secret, et en me demandant de ne pas en faire état, M. Couture m’ a fait part de son malaise face à M. Talba.

a. Tout d’ abord, il pense que les structures mises en place dans le contrat sont telles - surtout si M. Zézy s’ occupe de la construction de la route - qu’ il n’ y aura pas de place pour M. Talba ;

Maï lui a expliqué exactement ce qu’ est on rôle téléphone à quiconque
PRN et Maï le découragent

b. les expériences de M. Couture avec M. Talba lui font douter de son efficacité. L’ ingénieur canadien pense que l’ administrateur-délégué pourra aisément aplanir les difficultés à Niamey, tandis que sur place, le sous-préfet de Gouré dont il vante l’ intelligence et le dynamisme, suffirait amplement à la tâche ;

c. M. Couture a été très mal impressionné par l’ insistance de M. Talba à recevoir un salaire et à disposer d’ une voiture de fonctions et d’ une maison sur place. M. Couture relève en tout cas que le problème des salaires est du ressort du gouvernement nigérien, même dans le cadre du projet, et qu’ il n’ a pas à y intervenir.

d. M. Couture pense également que si le gouvernement nigérien maintient les fonctions de M. Talba, sa place serait beaucoup plus indiquée à Niamey que sur le chantier où le lieutenant Alichina est censé s’ occuper de tous les problèmes de la construction.

Le cas de M. Talba est très délicat. M. Couture essaie surtout de réduire les remous au minimum. Mais je pense qu’ il était de mon devoir de vous en avertir.

5. L’ avion

M. Couture m’ a informé de l’ insistance de M. Gouin pour son fameux avion à 22 places. Voici l’ opinion de M. Couture :

a. Les services que peut rendre un tel appareil sont nettement supérieurs à ceux nécessaires pour la construction de la Route de l’ Unité ;

b. comme Lamarre-Valois va recommander l’ asphaltage et comme l’ avion de M. Gouin coûte 480.000 dollars, la note risque d’ être trop élevée et de dépasse les prévisions.

Je crois que là-dedans, nous ne devons pas prendre position et laisser au constructeur le soin de se débrouiller avec M. Gouin. A relever sur ce plan qu’ il est prévu un bi-moteur de huit places ne coûtant que 60.000 dollars, de seconde main certes, mais dont le moteur est neuf et dont l’ entretien et le prix de vol horaire sera moitié moins que celui de l’ avion proposé par M. Gouin.

6. En attendant la nomination de l’ administrateur-délégué, M. Couture est préoccupé surtout de la signature des différents documents exigés par l’ ACDI. J’ ai pris la responsabilité de lui proposer d’ envoyer, en attendant la nomination de cet administrateur-délégué, l’ original à Mal’ et la copie à Cordeau. Ainsi, ce dernier pourrait faire les enquêtes nécessaires et soumettre à Mal’ ses conclusions, lui laissant la responsabilité de l’ acceptation ou du refus.

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique